Utiliser la facturation en ligne en tant qu'auto-entrepreneur

Utiliser la facturation en ligne en tant qu'auto-entrepreneur
Trois ans après la création du statut d'auto-entrepreneur, la barre symbolique du million d'entrepreneurs indépendants a récemment été franchie. Compte tenu de son succès, ce statut censé simplifier les démarches de création de micro-entreprises, a aussi encouragé la conception d'outils de travail adaptés. C'est notamment le cas dans le domaine des logiciels de facturation (en ligne, ou sous forme de client de bureau) : comme Kafeo, monAE.fr, Invokit.com, Factomos, ou encore Ciel. L'outil de facturation en ligne Myae.fr figure parmi ces solutions, et propose donc un logiciel conçu spécialement pour les auto-entrepreneurs. Stéphane Benedetti, infographiste et fondateur de l'agence de communication Axia Communication, utilise myAE.fr pour automatiser la gestion et l'envoi de ses factures et devis clients. Son retour d'expérience sur l'intérêt et les avantages de ce type de solution.


CCM - Pouvez-vous vous décrire vos activités ?

Stéphane Benedetti - J'ai ouvert il y a deux ans un studio graphique pour des supports et domaines de communication très variés : internet, applications web, communication papier, charte graphique, etc. Mes clients sont répartis aux quatre coins de la France.

CCM - Dans quel contexte avez-vous découvert le logiciel de facturation en ligne Myae.fr, et pour répondre à quels besoins ?

SB - J'ai découvert Myae.fr par le bouche-à-oreille. Je connais un des trois fondateurs de la startup. Je n'ai pas tout de suite commencé à utilisé Myae dans la mesure où initialement, quelqu'un s'occupait de ma comptabilité. J

Je me suis retrouvé seul après le départ de ce collaborateur, et j'ai donc du commencé à gérer seul cet aspect. Comme la paperasserie n'a jamais été mon fort, il me fallait une solution facile à utiliser, j'ai donc décidé d'adopter Myae.fr avec lequel je m'étais familiarisé peu à peu. Au final, l'utilisation de cet outil en ligne a facilité mes tâches administratives.

CCM - Il y a beaucoup de logiciels de facturation en ligne. En quoi celui-ci se distingue-t-il des autres, compte tenu de votre statut ?

SB - Je suis tombé sur ce produit en premier, et donc n'ai pas eu à en changer car il correspond bien à mes besoins. L'un de ses points forts est son ergonomie, qui est très épuré. Ensuite, l'aspect cloud est évidemment quelque chose de très important. En déplacement, j'accède simplement au service de facturation via mon iPhone ou une tablette tactile. Je peux ainsi facturer sans délai un client, une fois la facture réalisée, celle-ci lui est envoyée par email.

CCM - Pouvez-vous détailler le fonctionnement de cet outil ?

SB - Comme c'est un service en cloud, il faut naturellement s'inscrire pour créer son espace personnel et commencer à gérer ses factures. Deux formules sont disponibles : une version gratuite et une version payante, en deux formules. J'ai opté pour ma part pour la version payante sans publicité.

Ensuite, le fonctionnement est simple : je reçois régulièrement des emails de clients ou prospects qui ont besoin de connaître les tarifs de mes prestations pour des devis. Je me connecte alors au service, et en utilisant un certain nombre de paramètres pré-définis, je peux rédiger un devis très rapidement. Quand il s'agit d'un nouveau client, je rentre simplement son contact, si c'est un ancien client, je retrouve très rapidement ses coordonnées dans la base de données. Ça me simplifie la vie car le devis peut être directement envoyé par mail depuis l'interface de Myae.fr. L'un des autres avantages est qu'il transforme automatiquement les devis en factures, ce qui est une étape que je devais prendre en charge moi-même auparavant.

L'autre aspect intéressant, c'est que le logiciel supporte le système de paiement en ligne Paypal, ce qui est d'une grande utilité pour moi car j'utilise ce service avec un certain nombre de mes clients. Ça me simplifie les choses. Pas de chèques à envoyer, c'est rapide.

CCM - Le statut d'auto-entrepreneur renferme des particularités réglementaires en termes de facturation, est-ce que l'outil prend en compte cet aspect ?

SB - Oui, tout d'abord, je reçois régulièrement des emails m'informant des changements de loi concernant mon statut, ils sont relativement fréquents en ce moment. Il y a ensuite des FAQ sur le site, qui aide dans certaines démarches, comme par exemple sur la procédure de déclaration à l'URSSAF en tant qu'auto-entrepreneur.

CCM - Quels sont les éventuelles limites de ce logiciel dans le cadre de votre facturation ?

SB - Il y a un point négatif : comme je sous-traite mes impressions, le chiffre d'affaires calculé est faussé dans la mesure où le logiciel ne prend pas en compte les frais de débours (frais de prestataires). Cet argent -que je ne perçois pas car il part directement chez mon imprimeur- n'est pas pris en compte par le logiciel. Or un onglet « frais de débours » me permettrait de déduire ces frais de l'URSAFF.

Il y a eu beaucoup de retours utilisateurs je pense sur ce plan-là. C'est une fonctionnalité qui devrait être ajoutée prochainement.

CCM - Est-ce que vous pouvez-vous estimer le gain de temps lié à l'utilisation de cette solution ?

SB - Il est assez considérable. Auparavant, j'avais des factures qui étaient certes mieux présentées dans la mesure où je les avais designées moi-même. Mais je devais rédiger les devis et perdais entre 5 et 10 minutes en moyenne . Je passais à près autant de à faire la facture séparément sur un autre feuillet. Là je mets 5 minutes pour les deux.

En un clin d'oeil

myAE.fr

  • Service de facturation en ligne pour auto-entrepreneur
  • 3 formules : standard (gratuite), Starter (3,5 € TTC/mois) et Premium (8,5 € TTC/mois)
  • Site web

Axia Communication

  • Studio graphique
  • Graphisme, illustration, photographie, développement mobile et web-Application
  • Site web