Jeu vidéo - Asura's Wrath, le jeu qui lorgne vers le film interactif

Jeu vidéo - Asura's Wrath, le jeu qui lorgne vers le film interactif

(AFP) - L'éditeur japonais Capcom s'aventure sur le terrain du film interactif avec Asura's Wrath, épopée suivant la lutte d'un demi-dieu contre ses semblables, alors que le marché accueille la première vague de titres pour la nouvelle console portable de Sony, la PS Vita.

- Asura's Wrath - A mi-chemin entre le jeu vidéo et le film interactif, Asura's Wrath suit les pérégrinations d'Asura, un demi-dieu trahi et condamné à mort par les siens qui revient 12.000 ans plus tard assouvir sa vengeance et sauver sa fille, retenue prisonnière par ses anciens compagnons.
Totalement démesurée, cette production multiplie les combats spectaculaires... qui ne demandent que peu d'interventions au joueur. En effet, la plupart du temps, il s'agit d'appuyer sur la bonne touche au bon moment pour progresser et marquer des points. Cette prise en main très facile permet d'apprécier d'autant plus une mise en scène dynamique, une patte graphique originale et une bande-son réussie qui fait appel au répertoire classique.
Ceux qui apprécient la posture du spectateur ne seront pas dérangés par la passivité qui leur est imposée, les autres pesteront contre un contenu linéaire, qui ne laisse aucune place à la surprise.
("Asura's Wrath" - Développeur: Cyberconnect2 - Editeur: Capcom - Disponible sur Playstation 3 et Xbox 360)
- Michael Jackson: The Experience HD - Sortie en 2011, la version en haute-définition du titre de danse "Michael Jackson: The Experience" fait désormais escale sur la PS Vita. Malgré la cure d'amincissement qu'elle a subie, avec quinze titres disponibles contre une trentaine sur les consoles de salon, cette mouture reste fidèle au jeu d'origine.
"Billie Jean", "Smooth Criminal", "Thriller": les principaux succès du "roi de la pop" sont présents, avec à chaque fois une représentation du chanteur et danseur fidèle à son look au moment de la sortie de la chanson.
Pour pallier l'impossibilité d'y jouer en faisant appel à la détection des mouvements, comme sur Wii, Playstation 3 et Xbox 360, les développeurs d'Ubisoft ont transformé leur jeu de danse en jeu de rythme. Ainsi, pour effectuer les mouvements, il faut tapoter sur l'écran de la machine en suivant les indications données. Très simple, le concept se révèle prenant, en grande partie grâce à la play-list et aux bonus à débloquer.
("Michael Jackson: The Experience HD - Développeur: Ubisoft - Editeur: Ubisoft - Disponible sur PS Vita)
- Fifa Football - Les simulations de football sur console portable sont souvent des adaptations tronquées des versions sorties sur les machines de salon. "Fifa Football" de l'éditeur américain Electronic Arts, première production du genre sur la nouvelle PS Vita, déroge à la règle et offre un contenu riche et une réalisation de haut-vol.
Globalement, cette mouture se rapproche beaucoup du "Fifa 12" sorti en septembre sur Playstation 3 et Xbox 360: matches amicaux, championnats, carrière d'un joueur créé ou compétitions en ligne sont ainsi toujours de la partie. Nouveau support oblige, ce volet ajoute quelques subtilités en termes de prise en main: la pavé tactile arrière permet de déclencher des frappes précises, tandis que toucher l'écran déclenche des passes, par exemple.
Visuellement, la puissance de la console de Sony lui permet d'afficher des graphismes réussis, chaque joueur étant reconnaissable au premier coup d'oeil.
("Fifa Football" - Développeur: Electronic Arts - Editeur: Electronic Arts - Disponible sur PS Vita)
- Uncharted: Golden Abyss - Série majeure de la Playstation 3, "Uncharted" accompagne la sortie de la PS Vita avec un épisode inédit, prenant chronologiquement place avant la trilogie déjà sortie. Dans ce volet, l'aventurier Nathan Drake reprend du service et se lance sur les traces d'une expédition espagnole en Amérique centrale brutalement interrompue 400 ans auparavant.
Vitrine technologique de la PS Vita, le jeu est le plus beau jamais créé sur une machine nomade et s'approche de la qualité visuelle des meilleures productions actuelles sur consoles de salon, avec notamment des décors (jungle, ruines) très réussis.
La véritable nouveauté se situe au niveau de la prise en main, avec une utilisation intelligente des deux surfaces tactiles: celle de devant permet de déplacer le héros et celle de derrière déclenche des actions secondaires comme le fait de grimper à une corde. Pour ne pas déboussoler les habitués de la série, il reste néanmoins possible d'y jouer de façon plus classique, avec les boutons de la console. Dans les deux cas, l'exploration et les séances de tir s'enchaînent sans difficulté.
("Uncharted: Golden Abyss - Développeur: Sony Bend - Editeur: Sony - Disponible sur PS Vita)
- The Last Story - Le paysage du jeu de rôle japonais a été profondément modifié ces dernières années, avec notamment le déclin progressif de la mythique saga "Final Fantasy" de l'éditeur Square-Enix. Son créateur Hironobu Sakaguchi, parti fonder sa propre entreprise il y a une dizaine d'années, tente désormais de relancer le genre avec "The Last Story".
Dans la droite lignée des productions des années 1990, ce titre met en scène un petit groupe de mercenaires destiné à se battre pour sauver l'humanité. Du très classique pour un jeu qui n'hésite pas néanmoins à faire preuve de modernité, à l'image de la présence d'une seule mégapole au lieu de l'habituelle foison de villages et de ses combats sans temps mort.
Prenant, grâce à une narration maîtrisée, "The Last Story" souffre toutefois d'une réalisation décevante sur une console Wii qui accuse son âge, avec à la clé de nombreux ralentissements.
("The Last Story" - Développeur: Mistwalker - Editeur: Nintendo - Disponible sur Wii)