Les entreprises incapables de gérer l'intégration des réseaux sociaux ?

Les entreprises incapables de gérer l'intégration des réseaux sociaux ?
Près de 9 entreprises sur 10 en Europe interdisent toujours à leurs employés d'utiliser les réseaux sociaux sur le lieu de travail, selon une étude publiée par Iron Moutain, spécialiste du stockage et de la gestion de l'information en entreprise. Une défiance qui témoignerait de leur incapacité à intégrer les réseaux sociaux à leurs processus de gestion de l'information.

L'étude menée par Colemans Parkes Research pour Iron Mountain repose sur 600 entretiens réalisés dans des PME et grandes entreprises réparties dans 6 pays européens, dont la France.

En France, 96% des entreprises interdiraient l'utilisation des réseaux sociaux à leurs employés, une statistique, qui compte tenu de l'échantillonnage restreint (100 entretiens), est à prendre avec précaution.

La statistique à l'échelle européenne donne en revanche une indication plus fiable du chemin qu'il reste à parcourir pour que les réseaux sociaux soient pleinement acceptés dans l'entreprise : ainsi, 87% des PME et grandes entreprises interrogées disent en interdire l'usage.

Gestion « chaotique » des réseaux sociaux
Une ligne de conduite liée à la difficulté pour les entreprises d'intégrer les réseaux sociaux à leur processus de gestion de l'information : la plupart d'entre elles (86 % des répondants, 84 % en France) considèrent ainsi « que les communications sur les réseaux sociaux devraient être considérées comme des données formelles de l'entreprise, 63 % (78 % en France) ne pensent pas être capables de les gérer comme telles », d'où leur interdiction.

63 % des entreprises (70 % en France) décrivent par ailleurs leur gestion des réseaux sociaux comme étant « chaotique »

En savoir plus
Le communiqué de presse de Iron Moutain