Les entreprises françaises : cible de choix des menaces informatiques ?

Les entreprises françaises : cible de choix des menaces informatiques ?
Kaspersky, le géant Russe de la sécurité informatique, vient de publier les résultats d'une étude internationale sur l'exposition aux menaces informatiques des entreprises.

Réalisée auprès de 1300 sociétés informatiques issues de 11 pays différents, dont les Etats-Unis, le Royaume Unis, la France et l'Allemagne, les résultats de l'enquête sont préoccupants pour les entreprises françaises.
Toutefois il faut être prudent avec ce type d'études directement commanditées par des éditeurs de solution de sécurité : des statistiques préoccupantes donc, mais à prendre avec recul !

Ainsi, Kaspersky révèle que 61% des entreprises indiquent avoir, au moins une fois, été infectées par un malware. Or, avec un chiffre de 65% les entreprises françaises sont au dessus de cette moyenne internationale. Pire encore : elles sont « en tête » du classement !

A titre de comparaison l'Italie et l'Allemagne sont bien en dessous de la moyenne avec des scores respectifs de 50% et 45%.

Kaspersky souligne le fait qu'un malware ne cause pas systématiquement la perte de données. Mais tout de même 32% des entreprises interrogées ont avoué s'être retrouvée dans un tel cas de figure.

Bonnet d'âne pour les entreprises françaises

Et là encore les entreprises françaises ne dérogent pas à la règle puisque 36% d'entre-elles ont indiquées avoir subi une perte de données suite à une infection informatique. Triste constat, car leurs voisines européennes s'en sortent bien mieux :

- 25% pour les entreprises allemandes
- 23% pour les entreprises italiennes
- 7% seulement pour les entreprises britanniques !

A en croire cette étude, les entreprises françaises semblent donc être les mauvais élèves en matière de sécurité informatique.

Lire l'intégralité du communiqué de Kaspersky