L'Acsel souhaite développer un e-commerce transfrontière en Europe

L'Acsel souhaite développer un e-commerce transfrontière en Europe
L'association de l'Economie Numérique (l'Acsel) a présenté les résultats d'une étude sur le e-commerce européen réalisée par Kelkoo et Centre for Retail Research.

Les résultats de l'étude livrent les perspectives optimistes du e-commerce en Europe qui table sur une croissance de 18% sur l'année 2012 (et une croissance de 22% en ce qui concerne le e-commerce français).

Ce rapport met en évidence la supériorité de la croissance européenne, en matière de e-commerce, vis à vis du marché américain. Ainsi le marché en ligne en Europe pèse 200,5 milliards d'euros contre 153,2 milliards d'euros pour les Etats-Unis en 2011.

Les conclusions de cette étude amènent l'Acsel à encourager le développement du e-commerce transfrontalier en Europe. L'association de l'Economie Numérique a ainsi évalué qu'il y avait là un «manque à gagner» important pour l'économie européenne. Elle préconise ainsi la création de «plateformes transeuropéennes» afin de dynamiser ce marché.

L'Acsel vise donc à une homogénéisation des pratiques e-commerces des pays européens afin de développer les échanges et aboutir à un véritable e-commerce transfrontière. Pour ce faire, l'Acsel propose entre autres :

- d'adapter les dispositifs de paiement en ligne pour faciliter les transactions sur les sites marchands des différents pays européens
- de mettre en place une organisation logistique européenne (pour la livraison des produits)
- d'unifier les efforts européens dans la lutte contre la contrefaçon des produits, etc.

Il s'agit là d'un projet de grande envergure que l'Association de l'Economie Numérique souhaite développer en laçant une commission sur l'e-commerce transfrontière.


Lire l'annonce de l'Acsel