Menu
Donnez votre avis

« Créer facilement des ergonomies de sites web avec Mockingbird »

CommentCaMarche - vendredi 6 janvier 2012 - 11:31
« Créer facilement des ergonomies de sites web avec Mockingbird »
Dans le cadre de son activité de consultante web, Pauline Motheron utilise « Mockingbird », un outil de maquettage de sites web en ligne, qui lui permet de créer simplement des ergonomies, avant la phase de conception web. Cette solution (collaborative) dite de « wireframing » lui permet ainsi de présenter à ses clients une maquette comprenant l'arborescence du site, les différentes zones, ou encore les éléments interactifs (boutons sociaux) intégrés. Son retour d'expérience sur l'utilisation de cet outil qui s'avère particulièrement adapté aux besoins des chefs de projets web planchant sur la création de blogs, ou de sites vitrines.

CCM - Pouvez-vous vous présenter rapidement, ainsi que vos activités ?


Pauline Motheron - Je suis consultante web, et m'occupe plus particulièrement de la partie en amont de la gestion d'un projet qui comprend le cahier des charges, la mise en place des ergonomies, des arborescences des sites. Je suis également impliquée dans la partie opérationnelle : je travaille avec des développeurs, graphistes et développeurs.

CCM - Dans quel cadre utilisez-vous l'outil de maquettage web Mockingbird ?

PM - Je l'utilise pour la création de sites vitrines, nécessitant une ergonomie comprenant une Home Page et différentes pages (pages intérieures, pages de contact), etc. Mockingbird me permet de sortir un cahier ergonomique le plus détaillé possible en termes de navigation (emplacement des menus, intégration de menus déroulants), et en termes de gestion de modules et fonctionnalités supplémentaires : plugins sociaux et médias sur les pages d'accueils, sliders, etc.

A partir du cahier des charges du client, Mockingbird me permet de sortir une première ébauche du site. Cela nous facilite en amont le retour du client, et permet de recueillir ses commentaires sur l'ajout d'éventuels modules par exemple.
En revanche, je n'utilise pas Mockingbird pour créer l'ergonomie de sites d'e-commerce, car il n'est pas équipé pour.

CCM - Depuis quand utilisez-vous Mockingbird ?

PM - Cela fait trois ans. J'ai découvert cet outil avant-même de créer mon entreprise, à l'occasion de mon stage de fin d'étude. Par la suite en entreprise, et dans le cadre de mes activités en tant qu'indépendant, j'ai continué à l'utiliser dans la mesure où j'ai de réels besoins en matière de gestion de projet et de wireframing.

CCM - Combien faut-il de temps pour prendre en main cet outil et l'utiliser efficacement ?

PM - L'interface est assez « brute » et simpliste, mais l'outil se prend en main très facilement, il ne faut que quelques minutes pour se familiariser avec ses fonctionnalités. Pas besoin donc de travailler dessus pendant des heures pour en comprendre le fonctionnement.

CCM - Pourquoi Mockingbird et pas d'autres outils de maquettage du même genre ? Quels sont les atouts de cet outil ?

PM - J'ai testé d'autres outils similaires, mais j'ai conservé celui-ci car il est très simple d'utilisation. Il convient parfaitement au maquettage de sites vitrines, et permet de réaliser rapidement des ergonomies de départ, en s'appuyant notamment sur une fonctionnalité de drag-and-drop (glisser-déposer d'éléments graphiques sur la maquette).
Les éléments schématiques (ex : illustrant par exemple les boutons sociaux) sont très faciles à comprendre pour le client.
Ensuite, chose très importante, les ergonomies travaillées avec Mockingbird donnent au graphiste des pistes de travail beaucoup plus abouties, ce qui va faire gagner pas mal de temps à la réalisation du projet.

CCM - Quels en sont les points faibles, ou à améliorer selon vous ?

PM - L'interface n'est pas très travaillée. Clairement, la version gratuite est très limitée puisqu'on ne peut créer qu'un seul projet. Pour profiter pleinement du potentiel de l'outil, il faut disposer de la version payante, qui n'est cependant pas très chère.
Peu de choses ont été prévues dans la liste de widgets schématiques pour les sites d'e-commerce. C'est un peu dommage, quand on connaît l'état du e-commerce aujourd'hui, de ne pas disposer d'une plus grande palette de widgets.
Ensuite, l'export des projets créés se limite à du PDF et du PNG, les possibilités d'export sont donc limitées.
Enfin, il manque en option une bibliothèque de templates, pour gagner du temps sur la création des ergonomies, comme les ergonomies de blogs par exemple. Cela pourrait faire gagner pas mal de temps aux utilisateurs.

CCM - Mockingbird est un outil de wireframing dédié au web, mais peut-il servir à d'autres travaux et ou être utilisés par d'autres professionnels ?

Oui, il peut répondre à pas mal de problématiques. Notamment pour les professionnels qui doivent schématiser des idées dans le cadre de différents projets, lors d'une réunion par exemple. Pour les tâches plus complexes, comme la présentation de diagrammes par exemple, il est préférable selon moi de recourir à d'autres outils en ligne, comme Cacoo.com par exemple (un service collaboratif de création et de partage de diagrammes).

De nombreuses solutions de wireframing s'apparentent à Mockingbird. On peut citer : Pencil Project, Lumzy, MockFlow, Cacoo, Balsamiq et iPlotz. Lire également notre astuce : "Créer la maquette de son site web pro : les bons outils"

Pauline Motheron

  • Pauline Motheron est consultante web (auto-entreprenariat)
  • Son site web

Mockingbird

  • Outil de maquettage wireframe en ligne pour projet web (schématisation)
  • Fonctionnalité de drag-and-drop : permet de glisser-déposer les éléments sur la maquette
  • Dimensionnement des éléments graphiques : emplacement photos, boutons sociaux, pubs, etc.
  • Site web
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de patos