Le haut débit en France : Bilan 2011 et perspectives

Le haut débit en France : Bilan 2011 et perspectives
Le haut débit et son marché représentent des enjeux considérables pour l'année à venir. Le développement de la fibre reste très onéreux et complexe et les fournisseurs d'accès souhaitent apporterune réponse aux attentes des consommateurs (en termes de coût et de qualité de prestation). Le numérique et son développement s'avèrent donc être l'un des grands challenges de l'année 2012.<br><br>
L'Electronics Business Group, association française composée de 550 entreprises, s'est réunie fin novembre 2011 afin de débattre sur l'avenir du numérique et ses perspectives de développement. Au programme de ce rassemblement : aménagement du territoire, croissance et libertés.<br><br>
L'aménagement du territoire concerne ainsi directement la problématique de la fracture numérique en France. Développer les plateformes d'administration en ligne représente de grandes perspectives d'avenir pour les entreprises et peut être un vecteur important dans la création d'emploi. L'open data est aussi l'une des principales préoccupations gouvernementales actuelles. Le rôle à jouer du numérique est ici considérable.<br><br>
Ces ambitieuses perspectives d'avenir et de croissance de la filière numérique ne suffisent cependant pas à masquer le retard accumulé par la France dans ses projets concernant la fibre optique. L'hexagone est ainsi loin des objectifs qu'il s'est fixé pour 2015 : le taux de pénétration (ratio abonnés/foyers raccordables) de la fibre optique est de 10% en France alors que la moyenne européenne approche les 40% !<br><br>
De grands efforts vont donc être nécessaires, en terme de coûts et d'infrastructures surtout, pour le développement du numérique et de la fibre optique. Ce secteur s'avère conséquent pour le marché de l'emploi et le développement des entreprises en 2012.
<br><br>

Pour en savoir plus sur le bilan 2011