Android : +472 % de malwares depuis juillet, selon une étude

Android : +472 % de malwares depuis juillet, selon une étude
Selon une étude de Juniper Networks -un fournisseur de solutions et produits informatiques pour les entreprises-, le nombre de malwares ciblant les tablettes et smartphones aurait bondi de 250% entre l'été 2010 et l'été 2011. Une augmentation qui touche plus particulièrement Android, dont le magasin d'applications est particulièrement perméable aux applications corrompues, selon Juniper Netwoks.

Android représente 43% du marché des smartphones/tablettes aujourd'hui, et devance iOS (28%) et RIM (18%). Une succès que la plateforme mobile doit en partie au développement très rapide de son magasin d'applications, l'Android Market... Qui est aussi le talon d'Achille d'Android, selon Juniper Networks. L'absence de vérification a priori des applications mises en ligne sur l'Android Market expliquerait, selon la firme, l'augmentation du nombre d'attaques qui a ciblé l'OS mobile de Google au cours des derniers mois.

Le nombre de malwares visant Android a ainsi augmenté de 472% entre juillet et novembre 2011 : un phénomène qui s'est très nettement accéléré entre septembre et novembre 2011.

76% d'utilisateurs de smartphones accèdent à des données sensibles
L'étude fait également le point sur les types de menaces les plus courants visant les smartphones Android : les logiciels espions (55%) et les chevaux de Troie véhiculés par SMS (44%) sont les deux vecteurs d'attaques utilisés.

L'intérêt des cybercriminels pour ces terminaux est également lié aux usages, qui deviennent de plus en plus « rentables » pour les cybercriminels : ainsi 76% des utilisateurs accèdent à des données professionnelles sensibles via leur smartphone, précise cette étude.

En savoir plus
Résumé de l'étude