« J'ai été arrêté » mais Android a prévenu mon avocat

« J'ai été arrêté » mais Android a prévenu mon avocat
Il s'agit d'une toute nouvelle application, tout droit venue des Etats-Unis. Son créateur, Jason Van Anden, a souhaité réagir, à sa façon, aux multiples arrestations new-yorkaises. Désormais, en cas d'arrestation, il sera possible de prévenir instantanément ses proches, en appuyant sur un simple bouton !

L'Android Market s'adapte à votre quotidien

La boutique d'applications mobile de Google fait un carton. Elle vient d'ores et déjà de dépasser les 300 000 logiciels (chiffres du cabinet Research2Guidance). Rien qu'au mois de septembre, 42 000 nouvelles applications ont pointé le bout de leur nez, accompagnant ainsi le quotidien des utilisateurs.

Il faut cependant modérer ce chiffre. Android Market retire régulièrement quelques applications, jugées de mauvaise qualité ou simplement dépassées.

Enfin, quoi qu'il en soit, la petite dernière baptisée « j'ai été arrêté » a déjà conquis plus de 6000 personnes. Ce qui soulève d'ailleurs, bien des questions.

Comment ça marche ?

Après avoir téléchargé l'application sur l'Android Market, il faudra remplir le ou les numéros à contacter et le message à envoyer. Parents, mari, avocat, prévenez qui vous voulez ! Et si demain, vous vous faites arrêtés, pas d'inquiétude : Android a fait le nécessaire. Enfin sauf si, bien sûr, vous vous faites réquisitionner votre téléphone avant...