LibreOffice passe à l'ère du Cloud et du mobile

LibreOffice passe à l'ère du Cloud et du mobile
La suite bureautique Open Source LibreOffice sera prochainement disponible à travers une offre de services hébergés en ligne : The Document Foundation vient d'acter cette évolution majeure et nécessaire pour concurrencer Google Docs et Office Web Apps, en proposant en outre un accessibilité sur terminaux mobiles. A commencer par l'iPad et les terminaux sous Android.

A l'occasion de la conférence LibreOffice qui s'est tenue il y a quelques jours à Paris, La Document Foundation a donc annoncé une future offre de services en ligne déclinés à partir de LibreOffice. Une nouvelle qui fait sensation pour le premier anniversaire de la suite bureautique libre et gratuite.

LibreOffice, qui revendique quelque 25 millions d'utilisateurs, s'appuie notamment sur une communauté de 300 développeurs issus du projet OpenOffice, après que ceux-ci se soient désolidarisés d'OpenOffice suite au rachat de Sun Microsystem par Oracle en 2010. Elle comprend les applications bureautiques classiques (tableur, traitement de texte, présentation, dessin, base de données, formules mathématiques).

Cloud et mobile pour une suite universelle ?
La future version hébergée de la suite bureautique s'appuiera notamment sur le framework GTK+ -un toolkit multiplateforme destiné au développement d'interfaces graphiques- et sur le HTML5. L'idée est de concurrencer les suites bureautiques en ligne, et plus particulièrement Google Documents et les Office Web Apps de Microsoft.

Deuxième chantier de taille : la "portabilité" de la suite bureautique. Soutenu par un développeur finlandais, connu pour avoir décliné GIMP sur Microsoft-, ce projet permettra d'optimiser la suite bureautique pour une utilisation sur iOS (iPad) et Android, avant une ouverture "à des terminaux de plus petite taille".

Ce dernier projet devrait se concrétiser fin 2012 ou début 2013, selon les indications fournies par The Document Foundation.

En savoir plus
Les annonces de The Document Foundation