Le bouton « je n'aime pas » écarté du nouveau Facebook

Le bouton « je n'aime pas » écarté du nouveau Facebook
En dévoilant sa nouvelle interface « Timeline », Facebook a également annoncé l'arrivée de nouveaux boutons d'expressions (lu, écouté, etc.) permettant aux développeurs de construire des interactions plus pertinentes autour de leurs applications. Mais un verbe résiste toujours à cette nouvelle palette sémantique : « Dislike » (je n'aime pas). Une prise de position qui n'est sans doute pas pour déplaire aux annonceurs.

A l'occasion de la dernière Conférence F8 pour les développeurs, Mark Zuckerberg avait dévoilé l'une des évolutions majeures du « nouveau Facebook », à savoir développer des interactions plus riches entre les membres, autour des applications qu'ils utilisent. Comment ? En offrant aux développeurs un grand nombre d'alternatives au bouton d'interaction « like » pour dynamiser leurs applications : ceux-ci peuvent désormais le remplacer par de nombreux boutons d'actions (regardé, lu, organisé, etc), pour structurer les actions sociales entre les membres.

Contourner le blocage
Malgré ce désir d'ouverture, Facebook et son Open Graph semblent résolument hostiles au bouton « Je n'aime pas », comme l'indique AllFacebook, le blog spécialisé sur l'actualité autour du réseau social. Le mot « dislike » (je n'aime pas) est toujours absent du répertoire d'opinions et d'humeurs de Facebook, qui bloque toute tentative de création d'applications utilisant ce mot-clé, sur la page dédiée aux développeurs.

De manière assez surprenante, les verbes dérivés véhiculant un sens bien plus négatif semblent autorisés. Ce qui permet de contourner cette interdiction formelle, mais de manière décalée voire humoristique.

Les « fans » du bouton « Je n'aime pas » peuvent toujours utiliser des extensions pour navigateurs (ex : Firefox), pour une prise en charge cependant limitée de cette fonctionnalité, puisqu'elle nécessite que d'autres utilisateurs l'ait également installée pour fonctionner pleinement.

L'article de AllFacebook