Brevets : Samsung contre-attaque face à Apple en France

Brevets : Samsung contre-attaque face à Apple en France
Le torchon brûle entre Apple et Samsung, rivaux désormais affichés sur le segment de la mobilité (téléphones portables et tablettes tactiles). Après la première victoire d'Apple en Allemagne qui lui a permis de faire interdire sur ce territoire la commercialisation de la Galaxy Tabs 10.1, le géant coréen contre-attaque en France.

Samsung reproche à Apple d'avoir enfreint trois de ses brevets (EP 373, l'EP 404, et l'EP 269) relatifs à la technologie de communication 3G UMTS, en utilisant ses brevets dans plusieurs produits d'Apple. Sont concernés par la plainte l'iPhone 3G, 3GS et 4G mais aussi les iPad 3G. C'est le tribunal de grande instance de Paris qui devra juger cette affaire et déterminer la pertinence de cette plainte. Si Samsung parvient à faire interdire la vente de ses produits en France, il privera Apple d'un gros marché, sur lequel la marque à la pomme est en position de force.

Dans l'autre affaire qui oppose Samsung à Apple en Allemagne, le tribunal a jugé que Samsung reproduisait le design minimaliste de l'iPad dans ses tablettes, et l'a donc condamné. Apple a également obtenu raison pour le même motif en Australie et aux Pays-Bas, où les tablettes de Samsung sont donc aussi interdites... pour le moment car il ne fait aucun doute que la bataille juridique va se poursuivre pour lever cette interdiction qui gêne Samsung.

Pour Apple comme Samsung, il s'agit surtout de garder ses parts de marché sur le segment le plus dynamique des nouvelles technologies, à savoir les smartphones et les tablettes, et si possible de déranger le plus longtemps possible son principal concurrent. La guerre des brevets entre les deux géants n'est donc sans doute pas finie.