Donnez votre avis

« TouchPad : une tablette ergonomique et facile d'approche »

CommentCaMarche - jeudi 1 septembre 2011 - 10:54
« TouchPad : une tablette ergonomique et facile d'approche »
"Stock épuisé". Quelques semaines après le lancement mondial du TouchPad de Hewlett-Packard, les revendeurs et e-marchands ont bénéficié pleinement de "l'effet 99 €", le montant fixé par HP pour écouler son unique (et dernier) modèle de tablette tactile sous webOS. Il fallait donc se presser pour se procurer le TouchPad, qui marque également (a priori) la dernière sortie de webOS sur terminal tactile, HP ayant décidé de cesser la production de tablettes et smartphones... Avant de se séparer, selon toute vraisemblance, de sa division PC. L'occasion pour CommentCaMarche de se pencher sur un spécimen "unique" en son genre et d'interroger Alexandre Vallières-Lagacé, analyste-programmeur, geek et éditeur de bloguedegeek.net, qui a pu tester le TouchPad de HP il y a quelques semaines. Il livre ici les points forts du TouchPad, et sa réflexion personnelle sur l'abandon possible de webOS.


CCM - Vous avez pu tester le TouchPad de HP -sans savoir alors qu'il s'agissait probablement de la dernière sortie de webOS sur terminal mobile. Quelles ont été vos premières impressions à la découverte de cette tablette tactile ?

Alexandre Vallières-Lagacé - C'est la première fois que je vois une tablette qui ne se cache pas de vouloir ressembler au iPad. La disposition des boutons, et leurs fonctions sont toutes pratiquement identiques au iPad.

webOS est un OS rafraîchissant qui roule extrêmement bien considérant le fait que le TouchPad se compare plus à l'iPad . J'ai par ailleurs beaucoup apprécié l'intégration de services tiers grâce à l'outil Synergy.

CCM - Quels sont les points forts et les points faibles de cette tablette, notamment si on la compare avec les concurrentes de son segment, comme l'iPad et les tablettes sous Android OS, selon vous ?r


AVL - Le magasin d'applications, nommé App Catalog, est bien entendu le talon d'Achille du TouchPad (et des Palm Pre). Bien qu'il y ait de bonnes applications, il est loin d'être complet. Au niveau du matériel, HP aurait dû lancer une tablette plus puissante, car contre l'iPad 2, elle ne soutient pas la comparaison.

Ensuite comparativement à Android OS : bien que Honeycomb (3.2) soit une bonne évolution de la plateforme de Google, je considère webOS et iOS bien plus matures comme systèmes d'exploitation pour tablette. Peut-être cela changera-t-il avec Android Ice Cream Sandwich...


CCM - Dans l'article consacré au test que vous avez réalisé, vous indiquez que le TouchPad est une tablette orientée vers le marché des consommateurs. En quoi est-un terminal moins adapté aux usages productifs ?


AVL - Un peu comme Apple l'a fait tout au long de sa carrière, HP a sorti le TouchPad en visant le plus grand marché possible avec une tablette ergonomique et facile d'approche. Cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas adaptée à l'entreprise ou à un usage plus "performant". Il lui manque quelques applications et fonctionnalités qui sont déjà présentes sur iOS pour entrer dans la compétition sur plusieurs marchés en même temps. Si HP continue de mettre à jour webOS, je suis sûr qu'elles seront ajoutées dans les prochains mois, ou l'année prochaine.


CCM - Au final, pour quels types de professionnels pensez-vous que cette tablette peut néanmoins convenir, et pourquoi ?


AVL - Par exemple, à l'homme d'affaire qui ne veut pas trimbaler un ordinateur portable et qui veut avoir la possibilité de se divertir à l'aide d'un même appareil et prendre de notes, ouvrir des fichiers PDF, etc. Bref, à pas mal de catégories de professionnels. Ce qui manque à webOS (et donc au TouchPad) c'est des fonctions avancées que les départements IT peuvent exiger de produits supportés. Une autre limite : pour les entreprises qui voudraient déployer des applications TouchPad et ne disposent évidemment pas d'autant d'outils d'automatisation qu'iOS.

CCM - HP qui laisse tomber sa production de tablettes tactiles et smartphones, ça vous inspire quoi, en tant qu'utilisateur plutôt convaincu par le TouchPad ?

AVL - Cela me dit que HP ne sait vraiment pas prendre les bonnes décisions. Ils ont mis sur le marché une tablette qui devait initialement sortir l'an passé, mais a donc été lancé plus tard, avec des performances de l'an passé (et donc des caractéristiques de l'an dernier).

Ils ne se sont donnés que deux mois pour devenir numéro 2 du marché des tablettes. Tout en annonçant un futur modèle blanc, avec une capacité de 64Go, ou encore une version plus performante que TouchPad, dans les prochains mois! Cela a bien sûr influencé les intention d'achats des consommateurs : il était couru d'avance que les consommateurs allaient attendre les innovations annoncées, et par conséquent, ne se ruent par sur le TouchPad actuel ! Moi, si j'avais dû acheter une tablette HP, j'aurais attendu quelques mois pour acquérir un modèle plus performant.

HP possède avec webOS une des communautés de développeurs les plus attachés à leur plateforme et bien qu'HP souhaite faire évoluer la plateforme webOS, nous n'en savons que très peu sur l'avenir du système d'exploitation et des appareils qui vont l'utiliser, pour savoir si nous devons le considérer comme "mort" ou pas. Ce n'est pas en intégrant webOS dans les imprimantes qu'HP aura ma gratitude! Tant qu'ils ne disent pas ce qu'ils vont vraiment faire de la plateforme, nous ne pouvons qu'espérer.

Le TouchPad

  • Tablette tactile produite par HP
  • Système d'exploitation : webOS
  • Lancement : juillet 2011
  • Prix de vente initial (479 € pour le modèle 16 Go), (579 € pour le modèle 32 Go)

Alexandre Vallières-Lagacé

  • Analyste-programmeur
  • Editeur de "bloguedegeek.net" : Actualité, bancs d'essai et tutoriels high-tech
  • Son test complet du HP TouchPad