Apple : Steve Jobs démissionne et laisse la place à Tim Cook

Apple : Steve Jobs démissionne et laisse la place à Tim Cook
Steve Jobs n'est plus le patron d'Apple. La marque à la pomme vient d'annoncer la démission de son emblématique directeur général, qui sera remplacé par Tim Cook, le numéro 2 du groupe de Cupertino. Une annonce qui a fait chuter l'action d'Apple de 7% en quelques heures.

Dans une lettre envoyée au conseil d'administration d'Apple hier, Steve Jobs annonce laconiquement : "J'ai toujours dit que si jamais je venais à ne plus être en mesure d'assumer mes fonctions et obligations en tant que directeur général d'Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé. Je démissionne donc en tant que directeur général d'Apple".

Le cofondateur de l'une des marques les plus célèbres du monde occupera désormais la fonction de président du conseil d'administration au sein du groupe, son ancien poste de directeur général revenant à Tim Cook, entré chez Apple en 1998, après avoir notamment travaillé 12 ans pour IBM.

Santé défaillante
Cette démission fait craindre une aggravation de l'état de santé de Steve Jobs, en congé maladie depuis janvier 2011, pour des raisons qui n'ont pas été clairement expliquées. Celui-ci avait survécu à un cancer du pancréas en 2004, et subi une greffe de foie il y a deux ans. Depuis le début d'année, Tim Cook occupait les fonctions de directeur général à titre intérimaire.

Suite a cette annonce, l'action d'Apple a chuté de 7% en quelques heures, en réaction sans doute aux questions qui se posent maintenant sur le caractère innovant des futurs projets d'Apple, dont Steve Jobs était pour l'heure le maître à penser.
A voir également