Google acquiert Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars

Google acquiert Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars
Le géant californien de l'internet vient d'acquérir le fabricant de téléphones portables Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars : une opération record qui vise à renforcer sa plateforme mobile Android, sur fond de « guerre des brevets » avec ses concurrents directs Microsoft et Apple.

Alors que les marchés boursiers frôlent chaque jour le chaos, Google ne semble pas à quelques milliards de dollars près pour développer le potentiel de sa plateforme mobile Android. La firme vient donc d'acquérir un fabricant historique -Motorola Mobility- pour la coquette somme de 12,5 milliards de dollars, soit 4 milliards de dollars de plus que l'enveloppe ayant permis à Microsoft de racheter Skype en mai dernier.

17.000 brevets dans l'escarcelle de Google
20.000 employés de Motorola Mobility, ex Motorola, Inc. (fondée en 1928, l'entreprise était alors spécialisée dans la conception de batteries) passent donc sous le contrôle de Google, qui rafle par la même occasion 17.000 brevets, et 30% de parts de marché occupées par Motorola aux Etats-Unis.

Cette acquisition va notamment permettre à Google d'accélérer le rythme des mises à jour logicielles des terminaux Motorola sous Android, ce qui devrait inciter les autres fabricants déployant Android OS à être le plus réactif possible pour rester compétitif.

En outre, le rachat historique de Motorola Mobility marque une nouvelle étape dans la « guerre des brevets » que se livrent Apple, Microsoft et Google notamment, et qui a culminé la semaine dernière avec le rachat aux enchères de 6000 brevets de l'entreprise Nortel par le consortium Rockstar, rassemblant Apple, Microsoft, Sony, Ericsson, EMC et RIM.