Google Actualités : la curation « manuelle » de contenus s'invite sur la version US

Google Actualités : la curation « manuelle » de contenus s'invite sur la version US
Google vient de lancer un nouveau service aux États-Unis pour les sites de presse dont les contenus sont agrégés par « Google News ». Les éditeurs peuvent désormais choisir jusqu'à 5 liens à afficher de manière privilégiée sur la plateforme d'actualités, pour compléter l'indexation automatique -mais pas toujours pertinente- de leurs contenus.

Les médias en ligne vont-ils enfin avoir leur mot à dire sur l'affichage de leurs informations sur Google Actualités ? En tous cas, le géant expérimente actuellement aux États-Unis une nouvelle fonctionnalité -baptisée « Editor's Pick »- qui ajoute une « couche d'intelligence humaine » à l'algorithme de sélection automatique des contenus agrégés sur la plateforme.

Accusé régulièrement de violation de copyrights par les entreprises de presse, Google semble faire un effort de conciliation avec les éditeurs, qui pourront -dans une certaine mesure- choisir quels contenus mettre en avant sur Google Actualités.

Création d'un flux RSS personnalisé
« Editor's pick permet aux éditeurs de promouvoir à n'importe quel moment les contenus originaux et innovants disponibles sur leur site, qu'il s'agisse de longs articles, de présentations de photos en diaporama, de graphiques interactifs ou de vidéos », explique Google.

Pour bénéficier de ce service (limité donc aux États-Unis pour l'heure), les éditeurs doivent au préalable soumettre un flux RSS à Google, sans garantie pour autant que leurs sélections d'articles « soient visibles depuis la page d'accueil de Google News » - précise le moteur de recherche, qui se réserve le droit de supprimer les flux qu'il considère non conforme.

En savoir plus
Le service « Editor's Pick » de Google (US)