Réseaux sociaux : 94% des entreprises touchées par la divulgation d'informations sensibles

Réseaux sociaux : 94% des entreprises touchées par la divulgation d'informations sensibles
Selon une étude mondiale menée par Applied Research pour Symantec, les incidents liés aux réseaux sociaux auraient coûté 4 millions de dollars aux grandes entreprises interrogées, au cours des 12 derniers mois. Ceux-ci auraient eu des conséquences négatives pour 94% d'entre elles. Symantec pointe l'absence de dispositif de collecte des informations partagées sur les réseaux sociaux, qui entraîne l'augmentation des frais de litige, et porte atteinte à leur e-réputation.

L'enquête « Social Media Protection 2011 », menée par Applied Research auprès de plus de 1200 professionnels IT dans 33 pays, avait principalement pour objectif de déterminer comment les entreprises se protègent contre les conséquences négatives d'une utilisation inappropriée des médias sociaux comme Facebook, Twitter et les forums de discussions.

Sur les 12 derniers mois, 94% des entreprises font part d'incidents liés aux réseaux sociaux, avec des répercussions sur leurs activités : comme des « dommages d'image, une perte de confiance de leurs clients, de données et de chiffre d'affaires ». Les frais de litiges représenteraient plus de 700.000 dollars de pertes financières pour l'ensemble des entreprises concernées par l'étude.

Parmi les trois types d'incidents aux conséquences négatives évoquées par les entreprises : les informations partagées par le personnel dans les forums publics (46 %), la perte ou l'exposition d'informations confidentielles (41 %), et le niveau plus élevé d'exposition aux litiges (37 %).

En savoir plus
Présentation Slideshare de cette étude