Donnez votre avis

Martine Aubry réaffirme son opposition à la loi Hadopi

Yves.Drothier - mercredi 20 juillet 2011 - 15:01
Martine Aubry réaffirme son opposition à la loi Hadopi
La candidate à l'élection présidentielle de 2012 pour le Parti Socialiste s'est déclarée opposée à la loi Hadopi. Invitée du Grand Rendez-vous d'Europe 1, elle a soutenu la mise en place d'une licence globale qui pourrait être d'un montant de 2 euros par mois pour rémunérer les artistes.

« J'ai toujours été contre Hadopi. J'avais dit que c'était inefficace, parce qu'on avait déjà les moyens de contourner, et que cela avait l'effet catastrophique d'opposer les jeunes et les créateurs », a déclaré Martine Aubry, qui soutient que « ce sont des sanctions pénales pour des gens qui veulent tout simplement avoir accès à l'art, je trouve cela effrayant ».

Pour la candidate à la présidentielle, le montant exact de la contribution des internautes à la licence globale est à discuter, mais ces quelques euros supplémentaires payés tous les mois en même temps que l'abonnement à Internet pourrait permettre de rémunérer correctement les artistes en dégageant entre 500 millions et un peu plus d'un milliard d'euros par an.

Son adversaire lors des primaires du parti socialiste, François Hollande, a également défendu l'idée d'une redevance, mais qui serait associée à une réorientation de la taxe sur les fournisseurs d'accès à Internet. Même objectif cependant, à savoir permettre un accès plus libre au catalogue musical sur Internet.

Poursuivant l'idée d'un Internet social accessible à tous, Martine Aubry a souligné qu'elle souhaitait demander aux opérateurs Internet, si elle était élue en 2012, de proposer une offre d'abonnement Internet seul à 10 euros par mois. On ne connait pas les restrictions et les modalités pour ce type d'offres.

Des propositions qui font entrer peu à peu Internet comme l'un des sujets de la présidentielle. Reste que l'offre légale se développant, notamment avec les projets en cours de Facebook et Google ou d'abonnement illimité comme celui de Deezer, il ne sera peut-être plus aussi important de parler de licence globale ou même d'Hadopi dès l'année prochaine.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Apatik
Messages postés
5312
Date d'inscription
mercredi 28 janvier 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2016
638 -
Mais sinon, c'est vrai. C'est tellement mieux de faire payer tout le monde sur son abonnement internet pour financer une activité qui sera toujours répréhensible. Comment expliquer aux gens "Vous payer parce que vous risquez de télécharger illégalement, mais si vous vous faites prendre à le faire, vous payez encore d'avantage". Parce qu'on a pas attendu Hadopi pour faire payer des gens qui téléchargeaient illégalement.

Ou alors, tout le monde paye ça, et tout le monde à le droit de télécharger autan qu'il veux, et ça, légalement?
Ouvrez les caisses de la Fnac, et faites payez la taxe sur nos impôts aussi!
Yves.Drothier
Messages postés
55
Date d'inscription
vendredi 21 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
2 novembre 2011
215 > Apatik
Messages postés
5312
Date d'inscription
mercredi 28 janvier 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2016
-
Malgré mes relectures, je n'avais pas vu l'erreur. C'est corrigé, merci pour la remarque.
Apatik
Messages postés
5312
Date d'inscription
mercredi 28 janvier 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 mai 2016
638 -
Pas de soucis, j'édite mon post et supprime la remarque.
La licence globale serait la pire des solutions.
Résultat ? Un espèce de ministère de la culture comme unique éditeur, tenant les cordons des subventions, Royaume définitif du copinage, de la magouille, de la veulerie, et de la censure « gentillette » ..
Ou alors, si vraies prises de mesures d'écoutes/lectures des oeuvres, et redistribution à la sacem : Vas y que je te télécharge mon truc le plus de fois possible avec les amis, machines tournant en boucle et tout, histoire de faire grimper mes tickets.
Et ceci sans même parler du fait de savoir quelles oeuvres sont téléchargées à travers les multiples mises en ligne sans références communes.
http://iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/
La licence globale est une non solution typique, ou comment pousser les choses sous le tapis pour les oublier.
D'autre part toute mesure statistique ne pourrait que défavoriser les oeuvres à faible diffusion, et inapplicable sur un plan international.
La licence globale : non solution bêtassonne ignare et niaise, summum de la bêtise, refus de considérer les vrais enjeux, moutonnerie grotesque, une horreur !!
yt75, j'ai "feuilleté" un certain nombre des articles de votre blog, et, excusez-moi de vous le faire remarquer, mais la politique, c'est censé être (en grande partie) expliquer des choses complexes de manière simple : vous, sur votre blog, vous faites exactement l'inverse, en complexifiant à outrance.

Je ne doute pas que vous ayez un grand nombre de connaissances sur les sujets sur lesquels vous écrivez, mais, de grâce, rendez vos explications et votre prose accessible au commun des mortels.

En espérant avoir attiré votre attention sur votre manque de clarté, et aussi sur l'image très hautaine et prétentieuse que vous renvoyez de vous-même dans certains de vos commentaires.
Commenter la réponse de Apatik