L'internet mobile, au coeur du processus d'achat ?

L'internet mobile, au coeur du processus d'achat ?
Une enquête internationale réalisée par Google en partenariat avec la Mobile Marketing Association dresse l'état des lieux des usages liés à l'internet mobile. La recherche d'informations locales et le M-shopping (achat et processus d'achat, etc.) seraient deux pratiques très liées à l'utilisation d'internet depuis un smartphone. Une tendance générale qui se reflète pourtant encore timidement dans la stratégie mobile des entreprises françaises.

Menée conjointement avec Mobile Marketing Association, cette étude menée dans plus de 30 pays, avait pour objectif de mettre en évidence « les usages des mobinautes à travers le monde et leurs implications pour les entreprises et le positionnement de leurs marques ». Globalement, les résultats de cette enquête font état de la banalisation des usages de l'internet mobile, axés autour de la recherche d'informations géolocalisée, et des processus d'achats.

En France, 59% des répondants disent accéder à internet via leur smartphone chaque jour (devant les Etats-Unis, à 58%), sachant que 47% des ces mobinautes en France y accèdent plusieurs fois par jour. 83% des mobinautes français cherchent des informations locales sur leur terminal, et ils sont 82% à utiliser leur smartphone dans les magasins.

12% des entreprises françaises disposent d'un site web mobile
Le M-Shopping (achat depuis un smartphone) concernerait 17% des mobinautes, un chiffre qui relègue les consommateurs français assez loin derrière le Japon (45%), les Etats-Unis (29%), le Royaume-Uni et l'Allemagne (28%). Les mobinautes français, qui posséderaient en moyenne 28 applications mobiles, seraient en revanche 42% à utiliser leur smartphone « pendant au moins une étape de leurs achats » (avant / pendant / après).

Le deuxième volet de l'enquête (réalisé auprès de 1000 annonceurs dans 5 pays) a cherché à mettre en évidence les stratégies et activités mobiles des décideurs marketing en regard de l'évolution de l'internet mobile. En France, seulement 12% des entreprises disent avoir optimisé leur site web pour le mobile (loin derrière le Japon, 43% et les Etats-Unis, 33%). Elles seraient en revanche 18% à avoir déployé une application mobile, ce qui place l'Hexagone entre le Royaume-Uni (15%) et l'Allemagne (26%).

Concernant les perspectives : 61% des décideurs média pensent que les investissements en publicité mobile augmenteront au cours des 3 prochaines années.

La présentation détaillée des résultats de cette étude sera prochainement disponible, ont indiqué Google et la MMA dans un communiqué commun.