SMS marketing : un marché de 50 milliards d'euros à l'horizon 2016

SMS marketing : un marché de 50 milliards d'euros à l'horizon 2016
Selon une étude publiée par l'agence de recherche spécialisée dans le marketing mobile « Juniper Research », les techniques de SMS marketing A2P devraient croître à un rythme très soutenu d'ici à 2016, et représenter un marché de plus en plus juteux pour les différents acteurs du marketing mobile.

Selon Juniper Research, les usages dérivés du SMS A2P (messages SMS émis de
l'application mobile vers l'utilisateur et vice et versa) devraient générer plus de 70 milliards de revenu à l'horizon 2016. Le SMS A2P est notamment utilisé par les secteurs de la finance, de la publicité et du marketing, ainsi que les administrations publiques, les service d'e-billetterie ou encore les systèmes de votes virtuels (télévision), pour l'envoi/réception de messages texte via les plateformes mobiles.

Il permet par exemple aux banques d'envoyer des informations en temps réel sur les retraits bancaires effectués par leurs clients. Les applications de SMS P2A (de l'utilisateur à l'application) permettent quant à elles aux utilisateurs d'envoyer des informations texte notifiant leurs fournisseurs de services en ligne.

Le SMS : plus grand dénominateur commun entre les plateformes mobiles
Selon le rapporteur de cette étude : « Le SMS marketing continue d'être très attractif pour de nombreuses raisons. Le fait qu'il soit multiplateforme et compatible avec pratiquement n'importe quel terminal mobile participe de son intérêt, ce qui lui permet de surpasser tout autre moyen de communication par texte. A l'inverse d'autres outils de messagerie, les marques savent qu'elles pourront atteindre la quasi-totalité de leur audience. »

Selon l'étude de Juniper Research, les systèmes d'émission et de réception de messages multimédia (MMS) devraient quant à eux continuer leur expansion, mais à un rythme moins soutenu que les applications SMS.

En savoir plus plus
Résumé de cette étude (en anglais)
L'étude complète « Mobile Messaging Markets : SMS, MMS, IM & Email Strategies 2011-2016 »