Google prépare une extension Google Chrome de son bouton « + 1 »

Google prépare une extension Google Chrome de son bouton « + 1 »
Il y a un mois, Google lançait son bouton « +1 », avatar du bouton « Like » de Facebook. Cette fonctionnalité de recommandation sociale des pages web devrait prochainement être déclinée en extension pour le navigateur Google Chrome, selon une vidéo assurant la promotion de Chrome. Une nouvelle étape dans l'intégration du web social avec les services Google, qui confirme aussi l'intérêt du géant pour le social shopping.

Les amateurs de Google Chrome, qui sont de plus en plus nombreux, pourront bientôt « plusser » leurs contenus favoris directement depuis l'interface du navigateur. Pour rappel, cette fonctionnalité lancée il y a un mois est le pendant du bouton « J'aime » de Facebook : elle permet notamment aux utilisateurs logués à leur compte Google de recommander des résultats de recherche à leurs contacts via un bouton « +1 » (pour l'heure le service est limité aux pages en anglais). Les résultats « plussés » apparaissent alors distinctement sur la page de résultats d'un utilisateur connecté à son compte Google, si un de ses amis a plébiscité ces résultats lors d'une recherche antérieure.

Les résultats de recherche plus impactés ?
Selon cette vidéo promotionnelle de Google Chrome diffusée sur plusieurs networks américains et publiée sur Youtube (repérée par Techcrunch), Google aurait mis au point une extension de la fonctionnalité +1 intégrée à son navigateur web. Elle devrait donc faciliter la recommandation de pages web aux utilisateurs, et rendre plus visible leurs avis sur les moteurs de recherche.

Si l'audience de cette fonctionnalité est encore très faible, cette extension à venir marque l'intérêt croissant de Google pour la recommandation sociale comme critère de pertinence pour l'affichage des résultats sur son moteur de recherche. Un changement progressif qui devrait concerner les éditeurs de contenus web, mais aussi les e-commerçants.

Reste à savoir dans quelle mesure les internautes, qui disposent déjà du bouton Like de Facebook et d'autres services de recommandations comme StumbleUpon, adhéreront à ce nouveau service.