Les chevaux de Troie très en vue au premier trimestre 2011

Les chevaux de Troie très en vue au premier trimestre 2011
Le fournisseur de solutions antivirus Panda Security vient de publier son rapport trimestriel sur les menaces informatiques. Celui-ci marque une hausse significative de la diffusion de logiciels malveillants par rapport à la même période l'an dernier. Parmi les outils préférés des cybercriminels : les chevaux de Troie ou Trojan, utilisés massivement pour subtiliser différents types de données personnelles, coordonnées bancaires en tête.

Les malwares se portent bien en ce début d'année 2011, selon le rapport trimestriel de Panda Security. Une moyenne de 73.000 logiciels malveillants apparaissent quotidiennement, selon l'éditeur. Une hausse de 26% par rapport au premier trimestre 2010. Les chevaux de Troie sont le vecteur favori des cybercriminels, et représentent 70% des menaces informatiques relevées en ce début d'année.

Les services bancaires mobiles en ligne de mire
Panda Security prend notamment pour exemple le cas du Trojan Zeus à l'origine d'une vague d'attaques visant notamment les utilisateurs de services bancaires mobiles. Celui-ci permet d'installer un faux certificat destiné à intercepter les données sensibles transmises par la banque sur les smartphones. Ce cheval de Troie et ses variantes, très utilisés depuis quelques années, ont également visé plusieurs systèmes de paiement en ligne, comme Webmoney and MoneyBookers.

L'une des dernières variantes (BBOS_ZITMO.B) a également ciblé l'OS des BlackBerry dernièrement, tandis d'autres attaques ont été signalées sur Symbian et Windows Mobile.

En savoir plus
Le rapport complet de Panda Security