La mauvaise gestion des mots de passe mine la productivité des entreprises, selon Symantec

La mauvaise gestion des mots de passe mine la productivité des entreprises, selon Symantec
125 millions d'heures de productivité : c'est ce que coûtent aux entreprises françaises les problèmes de gestion de mots de passe, selon une étude publiée par Symantec. Une statistique qui reflète à la fois les problèmes auxquels sont confrontés les salariés pour gérer leurs accès au système d'informatique de l'entreprise, et l'absence de système d'authentification fiable.

Cette étude réalisée par le cabinet de recherche YouGov pour le fournisseur de solutions de sécurité informatique Symantec met d'abord en évidence les problèmes de gestion de mot de passe au niveau individuel. Un internaute sur deux utiliserait ainsi le même mot de passe pour accéder à différents services en ligne.

Une pratique qui exposerait particulièrement les entreprises en cas de vol des données d'identification de leurs salariés, qui utilisent les mêmes codes pour accéder aux applications professionnelles. Pire : seulement 25% des internautes feraient l'effort de créer des mots de passe « forts », comprenant une série aléatoire de lettres et de chiffres. Une grande majorité opterait pour des mots de passe plus ou moins faciles à deviner.

Inculquer les bonnes pratiques ?
Pour pallier les risques liés à ces mauvaises pratiques, Symantec recommande notamment aux entreprises de mettre en place un système d'authentification forte pour tous les accès. Des solutions qu'elles devraient appliquer autant en interne que pour les accès via les terminaux mobiles ou pour les applications cloud en mode SaaS. L'éditeur recommande également une sensibilisation des salariés aux « bonnes pratiques » en matière de choix des mots clés, en combinant par exemple caractères alphanumériques et symboles.

Lire également
Notre astuce : Choisir, sécuriser et gérer ses mots de passe