La Cnil condamne Google à 100 000€ d'amende

La Cnil condamne Google à 100 000€ d'amende
La Cnil a condamné Google à 100 000€ d'amende pour avoir collecté des données privées dans le cadre de ses programmes Street View et Latitude. Google aurait notamment capté des données via des bornes wi-fi, à l'insu des utilisateurs. En mai dernier, Google avait révélé que les voitures chargées de la prise de vue dans les rues, les célèbre Google Cars, avaient enregistré par inadvertance des e-mails et vidéos qui transitaient par des bornes wi-fi publiques.

Inacceptable pour la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés), qui a sanctionné jeudi dernier la firme de Mountain View, en pointant la « légèreté » avec laquelle elle gère les données personnelles captées lors du passage des Google Cars. Pourtant, selon la Cnil, Google a pris l'engagement de cesser la collecte de données Wi-Fi par ses "Google cars" et de supprimer les données de contenu enregistrées par erreur.

Insuffisant pour la Cnil qui avance que Google n'a « pas renoncé à utiliser les données identifiant les points d'accès Wi-Fi de particuliers à leur insu. En effet, cette collecte n'est aujourd'hui plus réalisée par les "Google cars", mais s'opère directement par le biais des terminaux mobiles des utilisateurs se connectant au service de géolocalisation Latitude (smartphones, etc.), et ce à leur insu. » La firme de Mountain View a également refusé de révéler à la Cnil « les éléments du programme informatique ayant conduit à la collecte des données Wi-Fi » et a refusé de déclarer à la Commission son service Latitude, comme il aurait dû le faire.

Une attitude qui a pour le moins irrité le « gendarme » de l'internet français qui a condamné Google à une amende de 100 000€.

Crédit photo : Google