Les téléphones portables : un outil de pistage et de surveillance selon Stallman

Les téléphones portables : un outil de pistage et de surveillance selon Stallman
Ces propos assez extrêmes ont été tenus par Richard Stallman, le président de l'association Free Software Fondation qui cherche à promouvoir les logiciels libres, et le créateur du système d'exploitation GNU. Ce grand défenseur de la licence libre GPL 3, a encore une fois défendu sa position sans compromis pour la généralisation des logiciels libres dans une interview accordée au magazine Network World.

On trouve certaines vérités dans ces propos : « Les téléphones portables, c'est le rêve de Staline, et des outils pour Big Brother. Je ne vais pas porter sur moi un objet de pistage qui mémorise là où je suis tout le temps, et je ne vais pas porter un outil de surveillance qui peut être utilisé pour écouter mes conversations », déclare-t-il à Network World.

Richard Stallman ajoute qu'il utilise à titre personnel la distribution Linux gNewSense, la seule capable de tourner sur un PC portable Lemote Yeeloong, un ordinateur qualifié de « plutôt lent » par Richard Stallman. Cet ordinateur a pourtant été choisi parce qu'il est l'un des rares, si ce n'est le seul, à posséder un BIOS ouvert. Ubuntu, distribution Linux pourtant populaire, ne lui convient pas car elle n'utilise pas uniquement des logiciels libres et totalement ouverts.

Et l'homme précise qu'il existe pour les téléphones portables une distribution appelée Replicant, qui est en fait une version d'Android sans logiciel propriétaire et qui peut tourner sur un téléphone comme le HTC Dream.