Les identités numériques mal gérées par les entreprises, selon une enquête

Les identités numériques mal gérées par les entreprises, selon une enquête
Les entreprises savent-elles faire respecter les règles d'utilisation des identités électroniques assignées à leurs salariés ? Non, selon une étude réalisée par le fournisseur de gestion système Quest Software et l'institut Harris Interactive. Cette enquête met également en évidence de mauvaises pratiques pouvant porter atteinte à la sécurité des systèmes d'information, et à la productivité.

L'enquête menée par Quest Software et Harris Interactive repose sur deux enquêtes menées aux Etats-Unis auprès de 1 000 salariés et 500 décideurs informatiques. Le principal enseignement est que le les salariés ont du mal à se conformer aux règles encadrant la gestion et la confidentialité de l'identité électronique qui leur est assignée. s'ils se disent préoccupés par ce problème, les responsables informatiques seraient eux aussi concernés par ces mauvaises pratique. Des attitude qui mettraient en danger la sécurité informatique des entreprises et seraient néfastes à la productivité.

Parmi les principaux résultats de cette étude :

- 51 % des responsables informatiques se déclarent « préoccupés » par les menaces pesant sur la sécurité du réseau de l'entreprise.
- Concernant le respect des règles de confidentialité : un responsable informatique sur 10 admet avoir conservé un compte d'un emploi précédent, ce qui lui permet de conserver un accès aux systèmes de l'entreprise où il travaillait. Côté salariés : 52 % d'entre eux reconnaissent avoir partagé au moins une fois leurs identifiants de connexion avec des collègues, et inversement.
- Concernant les atteintes à la productivité : 65 % des salariés contacteraient le help desk ou le département informatique au moins une fois par mois pour un problème d'accès à un système nécessaire dans le cadre de leur travail.

En savoir plus
Les résultats complets de l'étude