Facebook : deux nouveautés pour limiter le risque de piratage

Facebook : deux nouveautés pour limiter le risque de piratage
Facebook vient d'annoncer le lancement de nouvelles options de sécurité pour ses utilisateurs. Le réseau social permet désormais de consulter ses pages via une connexion sécurisée paramétrable (HTTPS). Les procédures d'identification de sécurité se voient également renforcées. Ces deux mesures devraient limiter le risque de piratage de compte et le vol d'identifiants, en particulier lorsque les utilisateurs se connectent à leur compte via des accès non sécurisés.

La coïncidence est troublante : deux jours après le piratage de la Fan Page Facebook de Mark Zuckerberg, « The Social Network » vient d'ajouter deux nouveaux outils pour prévenir le vol d'identifiants et le détournement de comptes d'utilisateurs Facebook.

Deux nouveautés qui seront particulièrement appréciées des utilisateurs mobiles qui utilisent souvent des points d'accès non sécurisés (hot spots WiFi dans les aéroports, cyber cafés, hôtels, etc.) pour se connecter, et qui s'expose donc au vol de leur données d'authentification.

Navigation sur Facebook en mode HTTPS
Les utilisateurs pourront dorénavant naviguer sur leurs pages Facebook en mode sécurisé, via le protocole HTTPS, qui permet de crypter les échanges de données entre ordinateurs et serveurs web. Il pourra être activé en passant par les paramètres de sécurité de chaque compte utilisateur. Facebook a toutefois annoncé qu'une fois activée, cette fonctionnalité pouvait ralentir la navigation du site.

Autre nouveauté : l'ajout d'un « procédé d'identification sociale » (social login). Au lieu du traditionnel système CAPTCHAS qui demande à l'utilisateur de reproduire un code aléatoire, les utilisateurs se verront proposer un test, qui consiste à identifier leurs amis figurant sur des photos postées sur leur réseau. Cette demande se déclenchera notamment en cas de tentative de connexion « suspecte ».

En savoir plus
L'annonce sur le blog de Facebook

Consulter aussi notre astuce
Gérer la confidentialité de son compte Facebook