PayPal concentre 45 % des attaques par phishing, selon une étude

PayPal concentre 45 % des attaques par phishing, selon une étude
Le fournisseur de solutions de sécurité OpenDNS vient de publier une étude qui montre que la plateforme de paiement en ligne PayPal serait toujours, et de loin, la cible préférée des sites web orchestrant des attaques par phishing. Très nettement devant Facebook, qui selon la même étude, figure dans la catégorie des sites les plus filtrés par les entreprises.

PayPal est toujours, et de loin, la cible numéro un des cybercriminels adeptes du phishing, selon une étude réalisée par le fourniseur de solutions de sécurité réseau OpenDNS. Très populaire auprès des e-commerçants et e-acheteurs, PayPal concentrerait en 2010 près de 46% des attaques venant des sites web malveillants spécialisés dans l'usurpation d'identité et le détournement de comptes clients.

Les cyberattaques visant PayPal sont neuf fois plus fréquentes que celles visant Facebook (5%). La banque HSBC (4%) qui développe de très nombreux services en ligne, et le jeu en ligne World of Warcraft (3%) figurent également en bonne position.

Facebook, toujours numéro un des sites black-listés en entreprise
Le réseau social Facebook n'est lui toujours pas l'ami des DSI : il figurerait en tête des sites web les plus filtrés dans les entreprises (23%), devant MySpace (13%) et Youtube (12%). Paradoxalement, Facebook serait aussi le deuxième site bénéficiant le plus d'exception de filtrage, derrière Youtube, ce qui tendrait à mettre en évidence les « différentes perspectives qu'ont les utilisateurs concernant l'utilisation de ces sites », selon OpenDNS.

En savoir plus
Rapport 2010 d'OpenDNS sur le phishing et le filtrage de contenus web