Les terminaux mobiles, nouvelle cible favorite des pirates ?

Les terminaux mobiles, nouvelle cible favorite des pirates  ?
Le fournisseur d'infrastructure réseaux Cisco vient de publier son rapport annuel sur la sécurité informatique. Selon les conclusions de celui-ci, l'année 2010 marque un tournant dans le choix des terminaux et OS ciblés par les cybercriminels. En effet, ils seraient de plus en plus nombreux à délaisser Windows et PC pour focaliser leurs efforts sur les terminaux et plateformes mobiles.

Selon le rapport de Cisco, les pirates informatiques ont de plus en plus de difficultés à exploiter les vulnérabilités sur PC et Windows. La mise en oeuvre d'une politique de sécurité plus stricte par Microsoft, depuis l'arrivée de Windows 7, serait à l'origine de ce changement selon Cisco.

La firme de Redmond apporterait plus rapidement les correctifs aux vulnérabilités identifiées sur ses produits, ce qui aurait pour effet de détourner les cybercriminels vers d'autres terminaux pour mettre en oeuvre leurs attaques.

Les applications mobiles : un nouveau marché pour les cybercriminels
Selon le rapport de Cisco, « l'exploitation des vulnérabilités sur Windows a atteint son seuil maximal, et les pirates concentrent désormais leurs efforts sur les nouveaux systèmes d'exploitation et fournisseurs de services, ainsi que sur les terminaux comme l'iPad, l'iPod et l'iPhone. » Les applications mobiles sont notamment pointées du doigt dans ce rapport, « elles offrent de nouvelles opportunités aux cybercrminels » selon Cisco, qui cite l'Android Market en référence.

Parmi les autres menaces cybercriminelles évoquées dans ce rapport : la montée ne puissance des procédés d'ingénierie sociale, notamment via les réseaux sociaux et le renforcement des techniques de blanchiment d'argent reposant sur des intermédiaires recrutés illégalement sur internet (money muling), ce qui rend plus difficile l'identification des cybercriminels.

En savoir plus
The Cisco Annual Security Report 2010