Google Chrome, Safari et MS Office : rois des bugs ?

Google Chrome, Safari et MS Office : rois des bugs ?
L'éditeur spécialisé dans la sécurité informatique Bit9 vient de publier son rapport annuel qui établit le palmarès des applications les vulnérables. Celui-ci « couronne » Google Chrome comme l'application comptabilisant le plus de failles, devant Safari et Micorosoft Office... Mais il ne signifie pas pour autant que ces applications sont moins sûres.

Le rapport annuel de Bit9 « Top Vulnerable Applications 2010 » épingle chaque année les applications comprenant le plus de failles de sécurité « sévères » (« Dirty 12 »). Selon ce rapport, les mauvais élèves cette année sont Google Chrome, avec 76 failles sérieuses recensées, suivi de Safari avec 60 vulnérabilités et Microsoft Office qui en compte 54. Viennent ensuite Acrobat Reader (54), Firefox (51), Sun Java Development Kit (36 reported holes), Adobe Shockwave Player (35) et Microsoft Internet Explorer (32). Trois applications d'Apple figurent également sur la liste, ce qui « fait tomber le mythe selon lequel les produits d'Apple sont plus sûrs » a indiqué Harry Sverdloven, en charge du développement technologique à Bit9.

Des applications vulnérables, mais pas moins sûres
A peine publié, ce rapport a été critiqué par plusieurs éditeurs car il ne tient pas compte de plusieurs données contextuelles : comme le fait que Google Chrome a connu cette année de nombreuses évolutions révélant naturellement plusieurs vulnérabilités. Il y a deux ans, Mozilla avait également pointé du doigt la subjectivité de ce rapport, qui omet d'autres paramètres : comme le fait que certains éditeur rendent public la totalité des failles rencontrées, tandis que d'autres n'en publient qu'une partie.

En savoir plus
Voir le rapport "Top Vulnerable Applications 2010"

Crédit photo : © Vladimir Mucibabic | Dreamstime.com