Twitter: un outil d'analyse statistique pour séduire les marques ?

Twitter: un outil d'analyse statistique pour séduire les marques ?
Les marques présentes sur Twitter vont-elles enfin pouvoir mesurer l'efficacité de leur campagne sur la plateforme de microblogging ? En tous cas, Twitter s'y attèle et prépare un nouvel outil d'analyse statistique des tweets (y compris les tweets sponsorisés) et des followers. Pour l'heure en accès restreint, il devrait être gratuitement disponible vers la fin d'année et concurrencera donc les outils d'analyse proposés par les éditeurs tiers. Cette information divulguée par la version anglaise du webzine Mashable, va dans le sens d'une série d'améliorations apportées récemment par Twitter à ses fonctionnalités de veille et de suivi des membres influents. La plateforme a en effet introduit plusieurs outils facilitant l'étude d'impact des campagnes sur le micro-réseau. Présentation de cette fonctionnalité « Analytics » qui s'inspire du célèbre outil de Google, et retour sur les évolutions récentes de Twitter... Qui semble (enfin) sur la voie de pérenniser son modèle économique.

Un « Twitter Analytics » facilitant la mesure du ROI ?
Selon plusieurs captures d'écran publiées par le site Mashable.com, l'outil d'analyse de Twitter en bêta-test privé, se présente sous la forme d'un tableau de bord regroupant des données d'analyse à plusieurs niveaux. Celui-ci permettra aux usagers de visualiser chronologiquement un ensemble d'informations relatives à leurs activités sur Twitter. Seront notamment analysés : les tweets les plus populaires, ceux qui sont à l'origine de la désaffection des followers, l'activité des followers les plus actifs -identifiés par leur degré d'engagement auprès de la marquee (retweets, et réponses aux messages postés)-.

A l'image de Google Analytics, ils sera possible d'obtenir l'analyse des données sur une période donnée. Les captures d'écran révèlent également la répartition des tweets en trois colonnes (bons, mauvais, tous les tweets), classés en fonction de plusieurs critères (nombre de retweets, réponses). On devrait en savoir un peu plus sur ce point ce soir puisque le fondateur de Twitter Evan Williams prendra la parole à l'occasion du « Web 2.0 Summit » à San Francisco. Une chose est sûre d'ores et déjà, l'outil proposera une analyse séparée des tweets sponsorisés ou « Promoted Tweets », une évolution que les marques appelaient de leur voeu pour calculer le ROI de leur campagne.

Plusieurs innovations en synergie dans le « labo » Twitter
Cette nouveauté succède à plusieurs initiatives censées permettre aux marques de renforcer l'impact de leur présence sur Twitter : à commencer par les « Promoted Tweets », un service de liens sponsorisés qui a reçu un accueil mitigé depuis son lancement, mais dont les fonctionnalités seront prochainement étendues : Twitter travaille actuellement en partenariat avec l'agrégateur de médias sociaux HootSuite sur un projet destiné à insérer plus efficacement les Promoted Tweets dans le flux de suivi des utilisateurs. Afin de booster leur visibilité. Côté visibilité et ciblage des followers justement, la plateforme de micro-blogging a annoncé récemment le lancement d'un service de suggestion de compte professionnel aux utilisateurs. Des suggestions sont fondées sur un algorithme s'appuyant sur les comptes déjà suivis par les utilisateurs. En clair, Twitter ajoute plusieurs cordes à son arc en vue d'inciter les marques à pérenniser leur présence sur la plateforme.

Twitter nouvelle formule : la veille simplifiée
Le lancement il y a deux mois d'une nouvelle interface enrichie facilitant la veille d'informations va également dans le sens d'une intégration plus large de services accessibles depuis Twitter : un autre argument pour « fidéliser » les marques qui y sont présentes. Cette nouvelle interface permet notamment aux utilisateurs de prévisualiser les contenus vers lesquels renvoient les liens postés. Mais plus intéressant pour les marques, elle donne accès à des informations concernant la géolocalisation, le sujet ou le contexte des messages. Ce qui leur permet de mieux tirer parti de ces informations, dans le cadre d'une veille sur les réseaux sociaux.