Donnez votre avis

Sortie de Rework : le livre qui torpille le monde de l'entreprise

CommentCaMarche - jeudi 4 novembre 2010 - 18:09
 Sortie de Rework : le livre qui torpille le monde de l'entreprise
Immense succès en librairie outre-atlantique, le livre des créateurs de l'outil de gestion de projet en ligne Basecamp sort aujourd'hui officiellement en France. "Rework, réussir autrement" est une satire des méthodes et pratiques de travail instituées dans l'entreprise. L'ouvrage porte au pinacle la théorie du "mini max" : en clair, faire beaucoup avec peu et mieux avec moins d'effort. Le livre qui s'adresse plutôt aux auto-entrepreneurs, dirigeants de petites structures mais aussi salariés de TPE et PME, tire à boulets rouges sur certains comportements qui, selon les auteurs Jason Fried et David Heinemeier Hansson, sclérosent le monde de l'entreprise : réunionïte, présentéisme forcené, travail compulsif, etc.. Il "déboulonne" également les dogmes de l'entreprise, telles que la planification à outrance, la nécessaire fidélisation des clients, ou encore l'attachement des recruteurs au bon vieux CV. Une saine lecture pour les drogués de travail donc, ainsi que pour les patrons un peu trop psychorigides...

A l'image de Basecamp, "Rework" pourrait se résumer en une maxime : la simplicité est gage de productivité. C'est à partir du succès du célèbre outil de gestion de projets en ligne que ses concepteurs ont décidé de rédiger cet ouvrage particulièrement acerbe. Un retour d'expérience "en creux" qui passe à la moulinette les (mauvaises) pratiques de travail dans l'entreprise. Et notamment :

La planification et le travail forcené
Jason Fried et David Heinemeier Hansson s'attaquent d'abord à la planification, qu'ils assimilent à de l'art divinatoire. Inutiles selon les concepteurs de Basecamp de planifier sa straégie d'affaires au-de-là de quelques semaines, mieux vaut avancer pas à pas, et changer de cap au fur et à mesure que les événements imprévisibles bousculent les plans bien arrêtés. En clair, agir opportunément plutôt qu'obstinément.

Les bourreaux de travail n'échappent pas à la critique des auteurs, qui dénoncent une "attitude idiote caractéristique de la culture occidentale". Non seulement les workoholics seraient contre-productifs à moyen terme, mais ils démoraliseraient également leurs collaborateurs, qui par culpabilité, tomberaient dans le présentéïsme, et prolongeraient leur jounée de travail simplement pour rentrer dans le rang. En résumé : "les bourreaux de travail ne sont pas des héros : le vrai héros est déjà rentré chez lui parce qu'il a trouvé une manière plus rapide de faire les choses".

Les réunions et les interruptions
Rework pointe également du doigt les travers de l'organisation du travail. Et notamment les réunions, que les auteurs jugent "toxiques". On retrouve là le pragmatisme des concepteurs de Basecamp qui -un peu à l'emporte-pièce il est vrai-, dénoncent le manque d'efficience de ces rendez-vous qui rythment la vie professionnelle : outre le fait qu'elles portent sur des "mots et des concepts et non sur du concret", c'est plutôt le fait qu'une "réunion (inaboutie) en entraîne une autre" qui irrite particulièrement les auteurs de Rework (voir également notre interview d'Olivier Zara à ce sujet). La recette qu'ils proposent ? Un ordre du jour clair, un petit comité, un but et une solution trouvée à la fin de la "réu"... Et surtout un chronomètre pour clore les débats dans un temps le plus limité possible.

Même position sur les interruptions dans le travail (coups de fil, rencontres impromptues à la machine à café) qui "minent la productivité" et à cause desquelles "rien de substantiel ne peut être accompli", puisque "tout s'arrête et recommence" en permanence. La recommandation des auteurs : aménager des "plages de solitude personnelle" de plusieurs heures de temps en temps et "vaincre la dépendance à la communication", source d'interruptions.

Au-delà des critiques sans doute un peu faciles, Rework s'appuie sur quelques exemples de "success story" et passe en revue plusieurs aspects de la vie de l'entreprise : de la création de son business, à la relation à la concurrence et aux clients en passant par la publicité et le marketing.

Raffraîchissant donc... Mais soluble dans l'univers corporate "impitoyable" ?

"Rework, réussir autrement", édition Maxima Laurent du Mesnil : Acheter sur Amazon







Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de sdfdgdfg