Une entreprise sur 10 est déjà passée à Windows 7

Une entreprise sur 10 est déjà passée à Windows 7
Les trois-quart des entreprises sont toujours équipés d'XP. Plus d'un an après la sortie de Windows 7, le dernier-né des systèmes d'exploitations de Microsoft peine encore à s'enraciner dans les PC des entreprises. Mais le vent pourrait bien tourner dans les années à venir, notamment à la faveur d'investissement dans de nouveaux postes de travail, selon une étude menée par le cabinet d'études Forrester. Après le cuisant échec de Vista, Microsoft a sans doute à coeur de rectifier le tir auprès des professionnels. Analyse.

Les spots publicitaires vantant les mérites de Windows 7 ont beau défiler sur les écrans, le dernier système d'exploitation de la firme de Redmond peine pourtant encore à s'imposer dans les entreprises. Seulement une entreprise sur 10 a pour le moment mis le cap vers Windows 7 en Europe et en Amérique-du-Nord, selon une étude du cabinet d'études Forrester. Autant dire qu'un an après la sortie de l'OS, les débuts de Windows 7 chez les professionnels est pour le moins timide. Si Windows 7 peine aujourd'hui à s'installer chez les pros, c'est que l'un de ses illustres prédécesseurs lui barre encore la route aujourd'hui. Windows XP est encore aujourd'hui confortablement installé dans les trois-quart des PC professionnels. Résultat : Windows 7 se retrouve aujourd'hui face à la solide concurrence d'un autre OS Windows.

Vista, le boulet de Microsoft
Il faut dire que le précédent système d'exploitation de Microsoft, Vista, a laissé une impression plus que mitigée aux entreprises comme aux particuliers. Peu sécurisé et contenant de nombreux bugs, Windows Vista n'a pas vraiment conquis le monde de l'entreprise. A tel point que Microsoft a plusieurs fois repoussé la sortie des rayons de Windows XP. Autant dire que Microsoft n'a pas pu capitaliser sur l'image du système d'exploitation lors de la sortie de Windows 7. Il est fort à parier que les entreprises aient attendu de s'assurer que le Windows 7 était stable avant d'entamer des procédures de migration vers le nouveau système d'exploitation.

42% de migration dans un an
Malgré des débuts timorés, Windows 7 ne pâtit pourtant pas d'une mauvaise image et son adoption pourrait bien monter crescendo dans l'année qui vient. Selon l'étude de Forrester, 42% des entreprises nord-américaines et européennes devraient migrer vers Windows7 dans l'année à venir. L'installation de Windows 7 dans les entreprises devrait être progressive, au fur-et-à-mesure qu'elles changeront leur parc informatique. Microsoft a d'ores-et-déjà indiqué que 31% des nouveaux ordinateurs achetés par les entreprises sont équipés de Windows 7. Dans les 12 mois qui viennent, Forrester prédit que ce taux grimperait à 83% d'ordinateurs sous Windows 7.

Pourtant, ces migrations pourraient bien s'avérer plus coûteuse que prévue pour les entreprises. Si les décideurs se montrent globalement satisfaits de Windows 7, une étude menée par Symantec révèle qu' « une majorité des entreprises a constaté que la durée de la migration vers Windows 7 a été plus longue que prévue et 52% d'entre elles citent l'incompatibilité de certaines applications comme la raison principale de ce retard. »

La compatibilité des applications-métiers avec le nouveau système d'exploitation peut se révéler être une véritable épine dans le pied dans entreprises, et faire grimper la facture de la migration vers Windows 7. Le rapport bénéfice-risque doit de toute façon être calculé par les entreprises lors de la migration.

« La migration n'est surtout pas une priorité dans notre activité elle n'aura sûrement pas lieu avant un ou même deux ans pour avoir plus de retour concernant cette version et son utilisation quotidienne. Bien souvent, nous changeons de système un peu par obligation lors de l'achat de nouveau matériel », nous confiait à ce sujet Jérôme Lacaille, directeur technique chez Acorus lors de la sortie de Windows7 l'année dernière.

En savoir plus
Consulter l'astuce Windows Professionnel

Crédit photo : Microsoft