Linux à la conquête des entreprises

Linux à la conquête des entreprises
Le sémillant manchot serait-il en train d'installer un confortable nid dans les entreprises ? Oui, à en croire une étude menée par la Linux Foundation. Plus des trois-quarts d'entre elles prévoient de développer leur parc de serveurs Linux dans les cinq prochaines années, au détriment de Windows. Le système d'exploitation Open-Source tisse sa toile et séduit plus que jamais les entreprises. Plus flexible et plus évolutif, l'OS libre pourrait bien donner du grain à moudre à Windows.

Ce n'est pas encore la panique dans la cuisine de Windows, mais le géant de Redmond pourrait bien s'attendre à ce que les serveurs changent de main dans les années à venir. C'est en tout cas ce que semble indiquer l'étude menée par la Fondation Linux sur l'adoption du logiciel libre dans les entreprises.

Administrée sur un panel de 387 responsables informatiques d'entreprises ayant déjà installé Linux, ou faisant partie du Linux Foundation End User Council (américains, canadiens et asiatiques et européens), l'enquête révèle que près de 80% des entreprises prévoient d'augmenter l'utilisation de Linux dans les cinq années à venir. Cette prise de part de marché dans les entreprises semble s'effectuer au détriment de Windows, puisque plus de 43% des entreprises envisagent de réduire ou de mieux maintenir leur parc de serveurs Windows, selon cette même enquête.

Linux s'envole vers le nuage
Pourquoi une telle volonté de passer au libre ? La montée en puissance du cloud-computing et des services applicatifs ne semble pas y être étrangère. Ainsi, Linux a été utilisé par 66% des entreprises interrogées pour propulser leurs nouveaux projets applicatifs ou de services et pour 70% d'entre elles, Linux est devenu une plateforme de référence pour le développement de services en cloud-computing.

Les entreprises apprécient aussi les possibilités d'évolution du logiciel. Elles sont par exemple plus de 65% à plébisciter la supériorité des fonctionnalités de Linux sur les autres plates-formes (67,5%). Des fonctionnalités et une utilisation de standards ouverts qui continuent de séduire les entreprises, comme nous l'expliquait Tangi Morlier de l'April, l'année passée « Etre compatible avec le Logiciel Libre présente un avantage pour les clients : ils savent qu'ils auront moins des problèmes de hardware, ou d'évolution de certains logiciels. Comme le libre est respectueux des normes et des standards, les spécifications sont plus simples à établir pour les fabricants de hardware. »

Une enquête à prendre avec des pincettes
Pourtant les résultats de l'enquête sont bel et bien à prendre avec des pincettes. Si elle augure une belle montée en puissance de Linux dans les entreprises, le sondage a été réalisé sur un échantillon d'organisations qui utilise déjà Linux. L'enquête n'apporte pas d'éclairage nouveau quant à la migration vers Linux d'entreprises qui n'auraient jamais utilisé le logiciel libre. Et des freins existent toujours à l'adoption de Linux pour les entreprises, même chez les DSI qui l'utilise déjà. L'étude a par exemple mis en évidence les craintes, parmi lesquelles le manque de pilotes disponibles (39,4%), le manque d'interopérabilité (38,9%). Une problématique que mettait en évidence Tangi Morlier, lors de l'entretien qu'il nous avait accordé : «Le vrai problème vient de la vente liée. Il est très difficile de trouver du matériel vendu sans logiciel propriétaire. Un certain nombre d'éditeurs oblige les entreprises et les clients finaux à acheter leur produit. Même si cette pratique est illégale, elle est très répandue. Cette entrave au droit de la consommation est très problématique car elle laisse penser que les logiciels sont sans coûts. »

Enfin, le manque de ressources internes compétentes pour utiliser Linux est aussi pointée par l'étude, près de 40% des entreprises regrettent de ne pas avoir affaire à du personnel capable d'administrer un serveur sous Linux

Bref, si le manchot a encore de beaux jours devant lui, de gros chantiers l'attendent encore !

En savoir plus
Une question sur Linux ? Venez la poser sur le forum Linux/UNIX !