Menu
Donnez votre avis

Avec "Signal", Linkedin se transforme en outil de veille

CommentCaMarche - vendredi 15 octobre 2010 - 10:57
Avec
Les utilisateurs historiques de Linkedin et plus généralement des réseaux sociaux font souvent le même constat : au fur et à mesure que son réseau s'agrandit, il est de plus en plus difficile de suivre efficacement son flux d'informations. Les informations de niveaux d'importance différents s'enchevêtrent et l'utilisateur n'arrive plus à appliquer un "filtre mental" pour trier le bon grain de l'ivraie. C'est le phénomène du "bruit". Résultat : des données importantes passent à la trappe, "noyées" dans la marée d'informations. C'est pour remédier à ce problème que Linkedin vient de lancer "Signal", un service en bêta privée limitée, censé apporter un "couche d'intelligence" supérieure au fonctionnement du réseau social... S'il est intégré, cet outil devrait nettement améliorer les possibilités de veille d'informations sur Linkedin. Par ailleurs, Signal préfigure l'arrivée de nouveaux outils basés sur la recommandation sociale sur le réseau professionnel.


Première "couche d'intelligence" ajoutée à l'utilisation de Linkedin via Signal : la recherche de mises à jour par filtres. Elle permet aux utilisateurs de trier par catégorie les informations remontées dans leur flux de suivi. Et ce afin d'améliorer la visibilité des mises à jour les plus pertinentes effectuées par les contacts de son réseau. "Signal" s'appuie sur 8 filtres de recherche dynamique : réseau, industrie, entreprise, date de publication, critère géographique, école, ainsi qu'une filtre pour les hash tags les plus populaires. L'objectif : permettre à l'utilisateur de "créer du sens" autour des informations qui lui parviennent en les organisant thématiquement et hiérarchiquement. L'un des exemples d'utilisation de cette fonctionnalité présentée dernièrement à la conférence "TedCrunch Disrupt" est l'intégration d'un flux Twitter dans l'application, qui permet par exemple de suivre séparément les messages twittés par les membres de son réseau Linkedin.

Veille info et recommandation sociale en vedette
Signal permet également de suivre en temps réel les informations actualisées concernant un thème, un mot-clé ou une personne par l'intermédiaire d'un moteur de recherche qui répond aux besoins de requêtes très spécifiques. Autre amélioration notable : l'auto-actualisation des flux d'informations en temps réel. Une mise au point technique qu'on retrouve dans de nombreuses applications aujourd'hui, comme les clients de messagerie Twitter, et qui évite à l'utilisateur d'avoir à rafraîchir sa page pour accéder aux informations les plus récentes.

Beaucoup plus innovant : un outil de veille des contenus les plus pertinents partagés sur Linkedin par les membres de son réseau. Mise au goût du jour par les sites de social bookmarking, l'application de type "trending topics" (sujets/articles les plus populaires) permet de suivre les liens plébiscités par la communauté pour leur pertinence. Dans le cas de Signal, cet outil permet aux utilisateurs d'avoir accès plus rapidement à des contenus en rapport avec leurs centres d'intérêts... un outil d'autant plus utile qu'il réagit aux mots-clés tapés sur Linkedin et adapte donc les propositions de sujets "tendance" à la navigation sur le réseau social. Linkedin pousse même un peu plus l'intégration de la recommandation sociale en permettant aux utilisateurs de savoir quel membre de son réseau est à l'origine d'un partage de liens. Ce qui peut avoir une réelle utilité pour identifier qui dans son carnet d'adresses est un "influenceur potentiel".

En savoir plus
Linkedin Signal
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de sdsdf