Firefox 4 for mobile débarque en bêta

Firefox 4 for mobile débarque en bêta
Le célèbre navigateur open-source sort aujourd'hui sa version Firefox 4 for mobile en bêta. Depuis aujourd'hui, les utilisateurs d'Androïd et de Maemo peuvent télécharger le navigateur pour surfer sur internet depuis leur mobile. Avec cette deuxième version, les développeurs de la communauté Mozilla ont voulu proposer une version « plus performante et plus réactive [face aux bugs] » Alors Firefox, pour mobiles, finalement, qu'est ce que ça change par rapport aux autres navigateurs ? La réponse en 4 points

La synchronisation des données
C'est LE point fort de ce navigateur mobile. Il permet de synchroniser les données du navigateur pour PC ou Mac avec celui du navigateur pour mobile. La fonctionnalité reste très appréciée des professionnels nomades qui récupèrent très facilement sur leur mobile le contenu qu'ils avaient placés en favoris sur leur ordinateur de bureau ou portable. Alors que cette fonctionnalité était auparavant liée à l'ajout de l'add-on Weave Sync. , elle désormais intégrée nativement dans Firefox Mobile, via la fonction Firefox Sync. Via cette option, l'utilisateur pourra synchroniser les mots de passe, l'historique et les marque-pages entre son ordinateur du bureau ou portable et son smartphone. Les utilisateurs d'iPhone, à défaut de pourvoir installer le navigateur, peuvent toujours télécharger l'application Firefox Home pour profiter de ces fonctionnalités.

La prise en charge du multipoint
C'était la grande faiblesse du navigateur, qui n'avait sans doute pas suffisamment prévu le succès des écrans tactiles. Cette bêta intègre la technologie multipoints, qui permet de zoomer ou de dézoomer à un endroit de la page web, simplement en effectuant un mouvement de pincement sur son téléphone. Le navigateur intègre aussi cette fonctionnalité nativement, puisqu'il n'y pas besoin de rajouter un add-on pour bénéficier de cette fonctionnalité. La prise en charge du multipoints demeure aujourd'hui un passage obligé pour les navigateurs tant le marché des smartphones intégrant un écran tactile s'est ouvert depuis la sortie de l'iPhone.

Un navigateur plus léger
Côté coulisse, les développeurs de la communauté ont beaucoup travaillé pour rendre le navigateur plus « léger » sans rogner sur le rendu des pages web. Sur cette nouvelle version de « Fennec », les développeurs on mis en place une nouvelle architecture qui permet de séparer les processus d'appel de la page web, de ceux nécessitant leur rendu. Baptisé Electrolyse, cette nouvelle architecture permet un rendu plus soigné des pages web. « Ces couches inter-processus permettent à Firefox de faire défiler la page en douceur, même si le processus contenu est encore en train de la charger », explique Matt Brubeck, ingénieur en charge des développements mobile chez Mozilla, sur son blog.

Les add-ons
La force de Firefox, passe toujours par sa communauté de développeurs, qui proposent non seulement des améliorations pour le navigateur, mais développent aussi une multitude d'add-ons des plus utiles aux plus futiles. Parmi les plus utiles, on notera la présence d'applications permettant de lire des flux RSS ou la célèbre Firefound qui permet de retrouver son ordinateur perdu ou volé et d'effacer les mots de passes qui étaient stockés dans le navigateur.
La nouveauté avec Firefox Mobile, c'est que ces applications pourront désormais être développées en HTML5 et pourront du coup proposer beaucoup plus de contenus riches. Mozilla semble avoir trouvé la manière de stimuler sa communauté en lui ouvrant grand les portes de l'innovation.

Vous avez testé Firefox Mobile ? Venez nous en parler sur le forum

En savoir plus
Télécharger Firefox Mobile Bêta pour Androïd et Maemo
Voir l'annonce sur le blog de Mozilla
Tristan Nitot, Mozilla : « Avec Firefox Mobile, naviguer sur le web moderne »

Crédit photo : Mozilla.com