Facebook met à jour l'application Group et dit oui aux identités multiples

Facebook met à jour l'application Group et dit oui aux identités multiples
Hier soir, Facebook a annoncé une refonte complète de son application "Group". Avec de nouveaux outils interactifs qui encouragent la création de "communautés privées" et mettent l'accent sur la confidentialité des informations partagées. Alors que le patron de Facebook annonçait il y a peu que "l'ère de la vie privée était révolue", le réseau social change son fusil d'épaule... Et ouvre la voie aux "identités séparées". Une évolution qui n'est pas totalement étrangère à l'arrivée de nouveaux réseaux sociaux misant sur la confidentialité des données partagées comme Diaspora et Hibe... Et surtout à la sortie du film "The Social Network" aux États-Unis. Toujours côté confidentialité, Facebook a également ajouté un nouvel outil permettant de mieux contrôler les informations personnelles utilisées par les applications tierces.


Des groupes privés plus interactifs
Concrètement, la nouvelle version de l'application Group encourage la création de communautés privées. Si vous aimez le tennis et souhaitez partager votre passion avec un nombre d'utilisateurs restreint, vous disposez désormais de plusieurs outils : multi-chat, partage de photos, de documents pour organiser des événements, création de listes d'emails pour joindre sa communauté en dehors de Facebook. L'accès aux informations partagées via ces outils est limité aux membres de son "micro-réseau"... Principal avantage : vous pouvez désormais avoir plusieurs identités sur Facebook, complètement étanches les unes des autres. Par exemple : une identité accessible à vos amis fans de tennis, une autre visible seulement par vos amis geeks, une troisième par vos amis amateurs d'art moderne, etc. Le tout sans avoir à régler vos paramètres de confidentialité, puisque l'option par défaut a été retirée.

Avoir deux identités séparées... ce n'est plus "un manque d'intégrité"
Les identité multiples, un concept jusque-là contraire à la philosophie de Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Cité dans le livre de David Kirpatrick "The Facebook Effect", ce dernier déclarait il n'y a pas si longtemps : "Il n'y a qu'une seule identité aujourd'hui. Les jours où vous pouviez projeter des images distinctes de vous-même entre vos relations de travail et vos amis sont comptés. Avoir deux identités séparées, c'est un manque d'intégrité"... L'article publié sur le blog de Facebook relatif à ce changement marque un virage à 360° : "Cette solution vous aide à cartographier vos communautés et ce très simplement. Le fait marquant (de l'amélioration de l'App Group), c'est que votre expérience d'utilisateur peut être complètement réorganisée autour d'espaces auxquels sont admis des personnes sélectionnées."

Deux nouveaux outils lancés
En marge de cette mise à jour importante, Facebook a également annoncé deux nouveautés : toujours en matière de confidentialité, un nouveau tableau de bord qui permet de visualiser rapidement, et de manière groupée, la façon dont les applications tierces utilisent les informations personnelles. Cet outil permet donc d'exercer un contrôle resserré, ce qui facilite le repérage des applications un peu trop "curieuses" pour ensuite les désactiver. Deuxième nouveauté : la possibilité de télécharger sur son ordinateur tous types de contenus partagés avec ses amis depuis la création de son compte Facebook : messages, photos, statuts, informations sur son profil, etc. Pour plus de confidentialité, cette fonctionnalité est disponible via une authentification par mot de passe et des réponses à des questions secrètes.

On l'aura compris, le géant des réseaux sociaux veut soigner son image de marque, et couper court aux accusations qui font de lui le "Big Brother" du web... A l'heure où le film "The Social Network" de David Fincher fait un carton aux États-Unis.