Une taxe sur les abonnements pour soutenir le financement de la fibre optique


Les abonnés à Internet, fixe ou mobile, pourraient devoir contribuer au financement du chantier fibre optique en France. C'est du moins ce que révèle le journal La Tribune, qui indique qu'une mission, chargée de réfléchir au financement du très haut débit, se penche sur le sujet.

Citant les propos d'Hervé Maurey, sénateur de l'Eure, le quotidien économique précise qu'une taxe directe sur les abonnés serait préférée à une taxe supplémentaire sur le chiffre d'affaires des opérateurs.
Cette taxe serait semblable à celle que paient actuellement les consommateurs lors de l'achat d'un appareil électrique pour financer son recyclage.
"Avec 65 millions d'abonnements à l'ADSL et à la téléphonie mobile, la contribution s'élèverait à un peu moins de 10 euros par an et par abonné" indique La Tribune. Cela permettrait de dégager la somme nécessaire pour financer le chantier national de la fibre optique, dont le coût est estimé à 30 milliards d'euros.
Par ailleurs, le ministère de l'Economie a décidé il y a quelques semaines de relever à 19,6% la taxation sur les offres "triple play" (Internet, téléphone, télévision), qui bénéficiaient jusque-là d'une TVA réduite à 5,5% sur la moitié du montant. Les opérateurs devraient répercuter cette hausse sur la facture de leurs clients. Le surplus est évalué entre 2 et 3 euros par mois par abonnement.