Les seniors bientôt sur les médias sociaux

Les seniors bientôt sur les médias sociaux
Une étude de Pew Internet , publiée le mois dernier, indique que le nombre de seniors américains utilisant les réseaux sociaux a pratiquement doublé en un an. Si cette tendance ne semble pas encore avoir touché la France, il n'empêche que l'arrivée massive des seniors sur les réseaux sociaux est à prévoir dans les prochaines années. Nouveaux utilisateurs, nouveaux discours ? En tout cas les entreprises installées sur les espaces sociaux pourraient bien devoir revoir leurs stratégies dans les années à venir.

Un truc de jeunes, les médias sociaux ? Oui, pour l'instant, mais ça ne va sûrement pas durer ! Le trust de la génération Y sur les réseaux sociaux pourrait bien être mis à mal dans les cinq prochaines années. Car les silver surfers entendez par là la génération aux cheveux gris, entend bien ne pas se laisser dépasser ainsi et prendre le train d'internet !

Les sites intégrant les publics seniors tendent à plus en plus se développer. La Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) a même créé Plus Longue La Vie, véritable laboratoire de réflexion sur les liens entre l'internet social et les seniors.

Une cible qualifiée, un pouvoir d'achat plus élevé
C'est que les seniors constituent une cible de choix en termes de marketing. Leurs revenus sont en général 30% plus élevés que ceux des jeunes ménages, selon le Credoc (Centre de Recherche pour l'Étude et l ' Observation des Conditions de Vie), et leur part d'épargne représente 28% de leurs revenus. De plus, près moitié des plus de 50 ans disposent déjà d'une connexion internet. Si les seniors n'ont pas encore débarqué en masse sur les réseaux sociaux, on ne voit cependant pas bien comment ils échapperaient à l'omniprésence des espaces sociaux. D'autant que l'on voit déjà apparaître des réseaux spécialement dédiés aux séniors fleurir sur la toile. En France, le site d'information Senior Planet a fêté ses 10 ans et revendiquait jusqu'à 3,1 millions de visiteurs par mois l'année passée. Pas vraiment réseau social, il ciblait pourtant une tranche d'internautes plutôt marginale il y a une dizaine d'années. Aujourd'hui, la donne pourrait bien changer. Des véritables réseaux sociaux comme beboomer.com, un réseau social réservé uniquement aux plus de 45 ans. On peut aussi facilement imaginer les seniors de plus en plus s'approprier Facebook, pour rester en contact avec leurs proches.

Les seniors ne sont pas vieux
Si la pratique du réseau social chez les seniors pourrait bien exploser dans les années à venir, pas question pour les marques d'adapter les mêmes discours que pour les 15-25 ans ! On imagine assez mal les seniors en accros du langage SMS ! Dans un article paru en mai dernier, le Credoc dresse des pistes de réflexion sur les stratégies de communication à destination des seniors. Parmi les écueils dans lesquels les marques ne doivent pas tomber, c'est bien celui d'assimiler les seniors à des vieux en totale perte d'autonomie ! Il faut « promouvoir les produits ou services en valorisant la réponse au besoin sans stigmatisation sur un âge : dans nos sociétés, la vieillesse est soumise à une volonté de dissimulation sociale. La valeur de l'autonomie individuelle tenant une place importante, la «perte d'autonomie» revêt un aspect particulièrement dramatique » préviennent les auteurs Pascale Hébel et Franck Lehuédé. Ils soulignent en outre d'apporter une attentions particulière au baby-boomers, dont les valeurs sont parfois en total décrochage avec les seniors de la génération précédente ! Les baby-boomers : plus libres et plus tentés par la société de consommation, ils seraient aussi beaucoup plus « exigeants envers les fabricants » notent les auteurs.

En savoir plus
Voir l'article du Credoc : « Les seniors, une cible délaissée »
Voir l'étude de Pew Internet : Older Adults and Social Media