Photokina 2010 : les appareils photo vedettes du salon


Le plus grand salon d'Europe consacré à la photo numérique se tient actuellement à Cologne (jusqu'au 26 septembre). L'occasion pour les grands fabricants de dévoiler leurs nouveautés. Entre 3D, vidéo HD, et petits compacts sophistiqués, le programme est chargé. Retour sur les cinq "APN" stars de cette édition.

Panasonic Lumix GH2
Au salon Photokina, Panasonic présente son nouvel appareil photo compact à objectifs interchangeables, le Lumix GH2. Toujours dotée de la technologie Micro 4/3 à visée électronique, cette nouvelle référence accueille un capteur de 16 mégapixels, un écran orientable tactile, et permet des fonctions d'enregistrement vidéo très évoluées en Full HD à 1080 p (à 50 images/seconde). L'autre point fort du GH2 est sa compatibilité avec le premier objectif photo 3D de la marque japonaise. Cette optique de 12,5 mm à double lentilles permettra au GH2 de saisir des clichés en relief et de les lire sur un écran TV ou un moniteur 3D. Le Lumix GH2 sera commercialisé en novembre au prix de 999 euros avec une optique 14-42 mm, ou 1.499 euros avec un kit 14-140 mm. L'objectif 3D sera proposé au prix de 249 euros.
Samsung NX100
Le NX100 de Samsung est un micro-reflex, c'est-à-dire un petit reflex dont le miroir a été supprimé, qui fait suite au NX10 lancé en début d'année. Au programme, un capteur 14,6 mégapixels, un écran de contrôle AMOLED de 3 pouces, et surtout, un système de contrôle intelligent "i-function". Grande nouveauté de l'appareil, cette technologie permet de modifier les réglages de la prise de vue en appuyant directement sur un bouton situé sur l'objectif. Lancement en octobre, au prix de 599 euros, avec une optique 20-50 mm i-function.
Fujifilm FinePix X100
Ce nouveau compact arbore un look rétro inspiré du design des anciens boîtiers argentiques. Côté technique, Fuji offre avec le FinePix X100 un capteur APS-C à focale 23 mm et un viseur hybride. Ce dernier associe un viseur optique classique comportant des repères de cadrage lumineux et un viseur électronique. L'utilisateur pourra ainsi coller l'oeil dans le viseur s'il souhaite se concentrer sur la composition de son image, ou alors s'en remettre à l'écran de contrôle au dos de l'appareil. Lancement début 2011. Son prix n'est pas encore connu.
Pentax K-5
Pentax revient dans la course aux boîtiers reflex experts, avec un K-5 destiné aux amateurs avertis. Ce modèle reprend l'ergonomie du K-7 et en corrige le capteur APS-C qui passe de 14 à 16,3 millions de pixels variant de 80 à 12800 ISO (hautes sensibilités jusqu'à 51200 ISO). L'enregistrement vidéo en format HD est au programme, avec une fréquence de 25 images par seconde. En mode rafale, la cadence est portée à 7 images par seconde. Le K-5 reçoit aussi un système de stabilisation par déplacement du capteur qui permet de réduire le risque de photos floues. Lancement en octobre, au prix de 1.249 euros nu, et 1.299 euros avec un kit 18-55 mm.
Nikon D7000
Le nouveau D7000 de Nikon est un reflex destiné aux photographes passionnés, à la recherche d'un boîtier évolué sans être de véritables professionnels. Il offre un capteur CMOS de 16,2 mégapixels, soit 4 de plus que l'actuel D90, pouvant aller jusqu'à 25600 ISO dans les hautes sensibilités et avec un système de traitement de bruit amélioré. Le viseur du D7000 peut couvrir un champ de vision de 100%. L'appareil permet aussi de filmer en Full HD (1080 p) et prend en charge un micro externe pour le son stéréo. Le boîtier, réalisé en alliage de magnésium léger, se dote de joints étanches pour protéger l'appareil contre la poussière et l'humidité. Lancement fin octobre au prix de 1.149 euros nu ou 200 euros de plus avec une optique 18-105 mm.