Quelles sont les meilleures applications Open Source en 2010 ?

Quelles sont les meilleures applications Open Source en 2010 ?
Chaque année, le webzine américain "InfoWorld" distingue les applications Open Source les plus performantes pour les entreprises, après une mise à l'épreuve dans son atelier de tests. Les "Bossie Awards" (Best of Open Source Software awards) consacrent chaque catégorie : CRM, ERP, système de gestion de contenus (CMS), wiki, logiciel décisionnel, etc. Cette année, ce palmarès subjectif honore plus particulièrement Openbravo, SugarCRM et la suite de Business Intelligence Pentaho BI, récompensés pour leur relative simplicité de mise en oeuvre et d'utilisation. L'occasion de revenir sur ce classement et de présenter ces solutions alternatives dont l'adoption poursuit sa progression dans les entreprises.

Openbravo ERP, premier de la classe
Désigné meilleur logiciel Open Source par InfoWorld, ce progiciel de gestion intégré Open Source pour les PME fait partie des dix projets les plus actifs du projet SourceForge.net, la plateforme qui héberge la gestion du développement des logiciels libres. Cet ERP qui fonctionne via une interface web permet à l'utilisateur de visualiser l'ensemble des activités de l'entreprise (informations sur la production et sur les clients, suivi des commandes, etc.). InfoWorld juge la version 3.0 d'Openbravo (Release Candidate) très réussie : avec l'ajout de raccourcis pour le lancement d'applications, la navigation par onglets qui offre des vues de tableaux multiples et facilite le multitâche, un tableau de bord augmentant les possibilités de paramétrage du logiciel. Le webzine souligne également la facilité de mise en oeuvre d'OpenBravo, des éditions préconfigurées étant disponibles.

SugarCRM : cap sur les réseaux sociaux
Cette solution de gestion de la relation clients arrive première dans la catégorie CRM : et doit notamment cette place grâce à trois éditions répondant à des besoins variés : Sugar Community Édition" (téléchargeable gratuitement) qui propose l'automatisation de la force de vente et le service client, deux éléments optimisables à l'aide de nombreux plug-ins, et surtout les éditions Professionnel et Entreprise. Outre les fonctionnalités classiques, celles-ci produisent des rapports plus complexes, incluent un portail d'informations clients, l'accès mobile et des plug-ins plus sophistiqués. La version 6 du logiciel est mise en avant grâce à "ses options de déploiement très larges, et ses passerelles vers les réseaux sociaux et services en cloud comme LinkedIn."

Pentaho BI Suite : logiciel décisionnel intuitif
Cette suite de logiciel décisionnelle élue meilleure solution de sa catégorie par InfoWorld répond à plusieurs besoins d'informations en matière d'intelligence commerciale, via plusieurs outils : création et diffusion de documents décisionnels, moteur de reporting, un outil de conception de méta-modèles qui ne nécessite pas de connaissance technique, ou encore une application de data mining. Selon InfoWorld, la version 3.6 du logiciel lancée cette année simplifie un peu plus les différents processus, dont la création de rapports, et renforce la sécurité des données utilisées, deux aspects qui expliquent son succès.

Alfresco (ECM) : devant Drupal et Wordpress
Surprise, le système de gestion de contenu Alfresco devance Drupal et Wordpress dans le classement des meilleurs ECM. Alfresco est utilisé à la fois pour la gestion de documents et de contenus web. InfoWorld salue une première dans le monde des ECM : la compatibilité d'Alfresco avec la spécification CMIS 1.0, qui garantit l'interopérabilité entre les différents systèmes de gestion de contenu et autorise ainsi le partage de données.

Parmi les autres projets Open Source figurant dans le classement d'InfoWorld : le système de gestion de document LogicalDoc, salué pour sa rapidité d'indexation et de recherche, la gestion de l'historique du flux de travail et des versions de documents. Dans la catégorie Wiki, le logiciel Wiki CMS Groupware est honoré pour sa flexibilité et simplicité d'usage : il permet notamment aux utilisateurs de créer et gérer sites web, wikis, groupes de travail, forums, blogs, par l'intermédiaire d'une interface web.

Un classement subjectif bien sûr, mais qui permet de se rendre compte des progrès réalisés d'une année sur l'autre par les développeurs des différentes solutions Open Source.

En savoir plus
Le classement 2010 des meilleures applications Open Source, selon InfoWorld