Donnez votre avis

25% des nouveaux vers informatiques se diffusent via les périphériques

CommentCaMarche - mercredi 1 septembre 2010 - 09:42
25% des nouveaux vers informatiques se diffusent via les périphériques
Selon une étude réalisée par Panda Labs, le laboratoire de recherche du fournisseur d'antivirus Panda, 25% des vers informatiques apparus en 2010 ont été spécialement conçus pour être diffusés via les périphériques physiques de type clé USB.

La montée en puissance de ce type de menace serait liée, selon Panda Labs, à la multiplication de supports externes reliés aux ordinateurs : pas seulement les clés USB, mais aussi les disques durs externes, caméras et baladeurs numériques, smartphones, et plus généralement, tout périphérique capable de stocker des données.

Dans le cadre d'une étude auprès de près de 10.500 entreprises dans 20 pays, les résultats ont révélé qu'environ 48% des PME ont été victimes d'un malware dans le courant de l'année, et que 27% des infections des postes de travail seraient liées à l'utilisation de périphériques USB corrompus.

Le fichier autorun.inf en cause
Les pirates modifieraient le fichier autorun.inf (exécution automatique), situé à la racine du répertoire de certains périphériques de stockage pour infecter les PC fonctionnant sous Windows : en effet il contient des informations qui guide le système d'exploitation sur les actions à mener une fois l'appareil relié à l'ordinateur.

En conséquence, Panda Labs recommande aux usagers de supports de stockage d'utiliser une solution antivirus capable de les scanner automatiquement dès qu'ils sont connectés à l'ordinateur.

Le communiqué de presse de Panda Labs (en anglais)