Avec Places, Facebook passe du virtuel au réel et introduit le marketing géolocalisé

Avec Places, Facebook passe du virtuel au réel et introduit le marketing géolocalisé
Facebook vient de lancer un nouveau service mobile baptisé "Places" qui permet aux utilisateurs du réseau social de signaler leur présence dans des lieux publics aux autres membres, via leur téléphone portable, et de suivre où se trouvent leurs amis. Facebook passe donc la barrière du virtuel en intégrant ce service de géolocalisation, pour l'heure diponible aux Etats-Unis, et seulement sur iPhone, en attendant une compatiblité prochaine avec les navigateurs sur Android et BlackBerry, et son lancement en Europe. Réseau social et géolocalisation : un concept déjà bien développé par Foursquare, un service qui permet aux membres d'enregistrer leur présence dans différents lieux et d'en devenir les ambassadeurs. Pour les petits commerces et lieux récréatifs, le nouveau service mobile de Facebook est un énorme levier marketing potentiel, compte tenu de l'immense base d'utilisateurs -supérieure à 500 millions aujourd'hui- et des fonctionnalités sociales de ce nouvel outil. Explications sur le fonctionnement de "Places" avec un éclairage sur les perspectives que cet outil offre aux professionnels.

Les membres de Facebook enfin dans le monde réel
Fonctionnant via une application mobile (disponible sur iPhone), ou un simple navigateur (supportant le HTML 5), le nouveau service de Facebook "Places" permet aux mobinautes membres du réseau de "s'enregistrer" (check-in) dans les lieux qui correspondent à leur localisation : ils peuvent alors soit créer une page consacrée à l'endroit si celle-ci n'existe pas, ou simplement s'enregistrer lorsqu'elle est déjà disponible. Une fois passée cette étape, les membres de Facebook peuvent alors "socialier" via leur smartphone : en signalant leur présence aux amis ou à l'ensemble de la communauté, en éditant leur statut (ce qu'ils font, avec qui ils sont, ce qu'ils pensent du lieu), ou encore en téléchargeant des photos (avec la possibilté de "tagger" ses amis). A chaque endroit enregistré correspond un "fil de discussions" unique, où il est possible de retrouver l'historique du lieu, et de vérifier par exemple, si un de ses amis s'y est déjà rendu.

"Ecrire l'histoire d'un lieu" et fédérer la communauté
Selon le responsable du développement de ce nouveau service Michael Eyal Sharon, il ne s'agit pas tant de "dire à tout le monde ou l'où se trouve" que de créer une histoire collective attachée à un lieu.... En mode plus ou moins privé. Une idée que partage Chris Cox, responsable de la stratégie des produits à Facebook : "La réalité de l'endroit prend forme avec la possibilité de lire les histoires personnelles qui s'y rapportent : dans 20 ans, quand les enfants d'un couple se rendront là où leurs parents se sont rencontrés, ils liront sur leur téléphones toutes les anecdotes liées à ce souvenir". On l'aura compris, si "Places" peut agrandir les communautés d'amis par la magie de rencontres spontanées dans ces différents lieux , l'enjeu est avant tout de consolider les liens existants entre les membres.... Et de mettre un pied dans la nouvelle manne financière que représente le marketing géolocalisé.

Le marketing géolocalisé arrive sur Facebook ?
Surpise du chef : Facebook s'est associé à ses "concurrents" comme Foursquare, Gowalla et Yelp, qui intègreront Places à leurs propres applications et services. Avec une base d'utilisateurs supérieure à 500 millions et un grand nombre de "story-builders" potentiels, Facebook offre, via ce service, un nouvel espace de visibilité et de communication à ces "lieux" : bars, restaurants, boutiques, mais aussi théâtres, cinémas, musées et autres fournisseurs de biens et services auront tout intérêt à lire ce que disent, pensent, et fonts leurs clients sur "Places". A l'image de Foursquare, un réseau social géolocalisé qui fonctionne sous la forme d'une "parrainage" entre clients et établissements, on peut déjà entrevoir l'utilisation que les professionnels pourront faire de ce service : de la publicité virale bien sûr, via les membres signalant leur présence et susceptibles de relayer des offres promotionnelles, par exemple. Ou encore, pour les professionnels utilisant un compte Facebook, la possibilité d'élargir son réseau en recrutant des mobinautes présents sur Places. Quant aux futurs enjeux sur l'e-réputation des lieux évalués par les membres de Facebook, ils semblent considérables...

Lancé aujourd'hui aux Etats-Unis, Facebook Places n'est pour l'heure disponible que par l'intermédiare d'une application iPhone et sera ensuite disponible sur les principaux terminaux mobiles (Android, BlackBerry, etc.) en passant par le navigateur web.

En savoir plus
L'annonce du lancement de Facebook Places sur le blog de Facebook
A voir également