Equipements high-tech : les dépenses ont augmenté au printemps


Les dépenses des Français en biens d'équipement de la maison ont progressé au deuxième trimestre 2010, selon le rapport TEMAX du cabinet d'études marketing GfK. D'avril à juin, les dépenses globales des consommateurs en équipement high-tech et électroménager ont atteint 6,2 milliards d'euros, soit une hausse de 4% par rapport à la même période en 2009.

Le cabinet d'études tient toutefois à relativiser cette forte progression, le trimestre de référence pour le calcul de cette croissance, à savoir le deuxième trimestre 2009, avait été particulièrement mauvais pour ce secteur. Autre nuance : la Coupe du monde de football, qui a permis cette année de dynamiser les ventes de produits électroniques grand public.
Dans le détail, presque tous les segments de ce marché sont en hausse, à commencer par l'électronique grand public (+8,6%), qui a profité des bonnes ventes de téléviseurs en mai et juin (250.000 ventes supplémentaires sur cette période).
Fortes hausses également pour le petit électroménager (+6,2%), les produits informatiques (PC de bureau, PC portables, moniteurs, périphériques, etc.) qui ont atteint un chiffre d'affaires de 1,26 milliard d'euros au deuxième trimestre (+3,9%), grâce notamment au succès des PC de bureau tout en un, et le gros électroménager (+2,6%).
La croissance prend un peu moins d'ampleur pour les segments "photo" (+0,5%) et "télécommunication" (+0,4%). GfK souligne un fait historique : pour la première fois, le chiffre d'affaires des ventes de smartphones a dépassé celui des mobiles classiques (224 millions d'euros contre 211 millions). Les smartphones ont représenté au deuxième trimestre plus de la moitié des ventes de terminaux.
Le marché de l'équipement de bureau et des consommables est quant à lui stable (-0,2% sur un an). Les ventes en valeur des imprimantes sont en baisse, tandis que les marchés des consommables d'impression et des vidéo-projecteurs sont en hausse.
Le GfK TEMAX est un indice exclusif développé par GfK pour mesurer les ventes portant sur les marchés des biens d'équipement de la maison