Facebook : halte au faux bouton "je n'aime pas"


Le réseau social Facebook a publié sur sa page consacrée à la sécurité du site un message d'alerte invitant ses membres à ne pas utiliser un bouton "je n'aime pas" (ou "dislike" en anglais), qui est en fait un faux bouton. Ce dernier est présenté comme l'opposé du bouton "j'aime", qui permet aux utilisateurs de Facebook de signifier qu'ils apprécient un contenu en particulier (une photo, un lien, un statut, etc.).

L'éditeur de sécurité Sophos avait dès lundi averti les internautes sur la diffusion de ce faux bouton. Selon cette société, quand un internaute clique sur lien visant à installer le bouton "je n'aime pas", les pirates derrière cette escroquerie peuvent accéder à ses données personnelles via un formulaire à remplir (e-mail, numéro de téléphone, etc.).
"Faites attention au faux bouton Facebook "je n'aime pas". Comme toujours, nous vous recommandons de ne pas cliquer sur des liens suspicieux sur Facebook. Nous travaillons dur pour les empêcher de se répandre", a expliqué le réseau social.
Facebook, qui revendique 500 millions d'utilisateurs à travers le monde, n'a toujours pas lancé officiellement de fonction "je n'aime pas", pourtant réclamée par de nombreux membres.