Rester connecté en vacances : un petit tour d'horizon des offres

Rester connecté en vacances : un petit tour d'horizon des offres
Pour beaucoup de patrons, même en vacances les pieds dans le sable, il est difficile de totalement décrocher de l'activité de son entreprise : suivi des commandes, paiements en retard, factures à régler etc. Une connexion Internet est apte à répondre à pas mal de leurs demandes et surtout, à les soulager de leurs inquiétudes. Mais devant la multiplicité des solutions proposées, que choisir ? Quelques conseils pratiques pour garder le contact en France comme à l'étranger.

Précautions et conseils d'usage


Si vous venez à utiliser du matériel ne vous appartenant pas et non sécurisé au préalable par vos soins, il est absolument primordial que vous n'effectuez pas de manipulations ou d'actions trop confidentielles (transferts bancaires, consultations de données stratégiques etc).
En ce qui concerne la connectivité de votre ordinateur, contactez votre fournisseur d'accès pour obtenir plus de détails. Free a par exemple implanté des points Freebox pour ses abonnés. Quant aux hotspots, les trois acteurs principaux du marché ont lancé une campagne d'implantations tous azimuts.

Connexions par wifi


Voici quelques endroits susceptibles de proposer une connexion wifi sur votre lieu de villégiature:
  • les hôtels possèdent presque tous un accès Wifi. Renseignez-vous à la réservation sur les modalités de connexion, certains surfacturent encore l'usage d'internet. Les campings s'y mettent aussi.
  • certaines plages ont une borne wifi de qualité, vous pourrez donc vous connecter depuis le front de mer.
  • des cités balnéaires et certaines communes à la pointe ont implanté des hotspots gratuits. N'hésitez pas à vérifier sur les sites des mairies ou à l'office du tourisme.
  • les bars et les cybercafés proposent des tarifs attractifs. Le décompte se fait souvent à la demi-heure.
  • les gares, les aéroports et certains monuments publics.

Les appareils de nouvelle génération


Pour garder la main en toutes circonstances :
  • les smartphones ont l'avantage de permettre de consulter ses mails en temps réel en quelques clics mais l'étroitesse de l'écran limite grandement d'autres usages.
  • les netbooks ou tablettes 3G ne nécessitent plus de clés USB mais ils restent dépendants du contrat souscrit avec votre opérateur.
  • les consoles portables et le PDA GPS sont des outils dont les fonctionnalités permettent de dépanner durant les trajets.

La clé 3G : solution miracle ?


Pour s'éviter tout tracas, la clé 3G semble le produit tout trouvé. L'été est propice aux offres promotionnelles. Il existe des formules prépayées ou en forfait, avec des clés vendues à partir d'un euro. Si l'on trouve des premiers forfaits autour de 10 euros, il faut veiller aux limitations dans l'échange de données : 250 ou 500 Mo sont très vite dépassés si l'on consulte des vidéos. Les vacanciers les plus assidus se rabattront donc sur des seuils d'un gigaoctet pour 30 euros par mois, standard des trois opérateurs.
Néanmoins, le débit n'équivaut pas encore celui d'une ligne ADSL et peut s'avérer très lent. Le téléchargement dans ces conditions est évidemment à oublier ! Vérifiez enfin que le réseau couvre bien votre résidence estivale.

A l'étranger


Même si les choses sont en train de bouger, les tarifs proposés par les opérateurs français pour se connecter depuis l'étranger sont encore prohibitifs. Pour éviter les mauvaises surprises, de nouvelles règles de la commission européenne ont instaurés depuis le premier juillet un système de plafond une fois qu'un seuil de 50 euros de connexion de données hors forfait est dépassé. Des alertes doivent aussi être envoyées aux abonnés. Hors de France, on comptera donc plus que jamais sur les réseaux Wifi publics, dans les aéroports, les gares, les hôtels ou les bars. On pourra aussi tenter de trouver sur place des clés 3G prépayées.



Les solutions pour garder un oeil sur votre entreprise depuis votre transat ne manquent pas. Adaptez votre choix à la durée de votre absence et au budget que vous souhaitez y consacrer sans perdre de vue que la meilleure méthode reste de préparer son départ en amont. La déconnexion a parfois du bon pour repartir de l'avant !