10 millions d'utilisateurs d'iPhone en Europe


L'iPhone compte 10 millions d'adeptes dans les cinq principaux pays européens, selon une étude publiée par le cabinet spécialisé comScore. Le smartphone tactile d'Apple se classe en deuxième position, derrière les smartphones sous Symbian, qui compte 33 millions d'utilisateurs.

A l'heure où l'iPhone 4 débarque ce jeudi aux Etats-Unis, au Japon et dans trois pays d'Europe (France, Allemagne, Royaume-Uni), comScore livre un bilan européen sur les parts de marché des trois premières générations de l'iPhone. L'étude porte la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni.
Globalement, l'iPhone représente, selon cette étude, 4% du marché des téléphones mobiles dans cinq pays, mais 18% sur le segment des smartphones.
A fin avril 2010, comScore estime la base installée d'iPhone dans ces cinq pays à 10,02 millions d'unités, contre 3,84 millions un an plus tôt. L'iPhone arrive en deuxième position, derrière les smartphones équipés de la plateforme Symbian (essentiellement des Nokia) qui comptent 33,14 millions d'utilisateurs, contre 28 millions il y a un an.
Les smartphones sous Windows Mobile (Microsoft) représentent un parc de 7,27 millions (en hausse de 8%), et les BlackBerry (RIM) comptent près de 4,6 millions d'utilisateurs (+87%). Enfin, les smartphones fonctionnant sous Google Android représentent 1,8 million d'utilisateurs, contre 71.000 en avril 2009 (+2.429%).
"Jusqu'à présent, l'iPhone a eu un impact disproportionné sur le marché européen du téléphone mobile au regard du nombre relativement modeste de ses 10 millions d'utilisateurs", explique Jeremy Copp, vice-président de la division mobile en Europe chez comScore. "Il a catalysé la consommation du média mobile et ouvert des opportunités marketing pour les marques. Cependant, il a aussi encouragé d'autres fabricants de mobiles et fournisseurs de système d'exploitation à relever le niveau de leurs produits si bien que l'incarnation de la génération smartphone doit désormais faire face à une sérieuse concurrence".
"Google Android est certainement l'élément à surveiller", ajoute Jeremy Copp. "Il a acquis environ 1,7 millions d'utilisateurs sur une très courte période et représente actuellement 3% du marché européen des smartphones. Surtout, l'utilisateur d'Android a un niveau très élevé de consommation du média mobile, légèrement inférieur mais comparable à celui d'Apple".