VoIP mobile : Skype va-t-il brader les appels internationaux ?

VoIP mobile : Skype va-t-il brader les appels internationaux ?
En lançant son application Skype 2.0 sur iPhone (OS 3.0), l'éditeur du célèbre logiciel de communications rend désormais possible les appels par VoIP sur réseau 3G. Une évolution prometteuse pour les professionnels mobiles adeptes des communications internationales « multi-canales » (sur fixe, mobile et par SMS), qui devrait leur permettre de mieux maîtriser leur coûts de communication depuis l'étranger... A condition bien sûr que l'ensemble des opérateurs français admettent pleinement l'utilisation de la VoIP sur leurs réseaux 3G -synonymes pour eux de manque à gagner- et appliquent une politique tarifaire suffisamment attractive pour leurs clients nomades.

Skype pour iPhone 2.0 : une application VoIP sur réseau 3G
Coup de semonce ou épiphénomène dans la course aux communication mobiles moins chères ? Skype vient de mettre à jour son application Skype pour iPhone, qui permet désormais aux propriétaires d'iPhone OS 3.0 (3G et 3GS), de l'iPod Touch et l'iPad, de passer des coups de fils internationaux en utilisant leur réseau 3G. L'application ne permettait jusqu'à présent que de communiquer de compte Skype à compte Skype via une connexion WiFi. Les enjeux de la complémentarité VoIP-3G à moyen terme pour les professionnels mobiles : une meilleure maîtrise et prévisibilité de leurs coûts de communication, indépendamment de leur situation géographique (en France ou à l'étranger).

SFR et Orange en initiateurs de la VoIP-3G
L'intérêt de ce nouveau service -gratuit au moins jusqu'à fin août-, est toutefois teinté d'incertitudes : car son application reste d'abord soumis à l'acceptation (limitée ou totale), par les opérateurs mobiles, du trafic voix-mobile par internet via leurs réseaux 3G. En France, Orange qui a donné son feu vert en avril dernier à cette évolution, et SFR, qui promet de la VoIP « avant de la fin de l'été », sont donc les premiers à entériner l'utilisation du protocole via la connexion 3G. Orange propose d'ores et déjà un forfait incluant la VoIP, pour 15 euros supplémentaires par mois, tandis que SFR devrait ajouter un module VoIP -annoncé sans surcoût- à sa gamme Illimythics 5 Webphone (forfait 3 heures et plus). En attendant donc, la position de Bouygues Telecom sur cette question...

La VoIP sur réseau 3G plus rentable pour les « gros forfaits » ?
Le modèle tarifaire adopté par Orange concernant la VoIP est simple : « le trafic de communication data généré par les communications Voix sur IP passées sur le réseau mobile d’Orange en France métropolitaine ou depuis l’étranger, est assimilé au trafic de connexion à internet ». Les communications data sont donc dans ce cas décomptés d'un forfait comprenant un volume ou une durée de communications WAP et WEB. Autrement dit, dans le cadre de l'utilisation d'un logiciel de communication par VoIP comme Skype depuis l'étranger via son Smartphone, mieux vaut être doté d'une forfait incluant un gros volume de consommation de données par Internet.

En incitant ses clients à opter pour les forfaits hauts de gamme, l'opérateur cherche bien sûr à compenser les pertes liées à l'intégration de la VoIP sur ses réseaux 3G. Si l'investissement de base est donc plus important, les clients adeptes des appels internationaux sur fixe ou mobile et qui utiliseront la VoIP via Skype devraient rapidement voir les avantages économiques de ces offres.

En savoir plus
L'application Skype 2.0 pour iPhone
VoIP : les conditions tarifaires d'Orange