Lenovo et Samsung : des tablettes tactiles hybrides pour séduire les pros

Lenovo et Samsung : des tablettes tactiles hybrides pour séduire les pros
L'année 2010 sera celle des tablettes tactiles : inaugurée par l'iPad, la vague des ardoises et autres convertibles "deuxième génération" va déferler dans les mois à venir. Si des dizaines d'offres de constructeurs sont en gestation, un segment de marché reste toujours à conquérir : celui des professionnels mobiles. Assimilée à un produit aux applications professionnelles réduites (ex : secteur médical, édition numérique) et aux fonctionnalités basiques, la tablette compte sur deux « locomotives », Lenovo et Samsung pour séduire les pros. Le constructeur chinois table sur son ThinkPad X201 Tablet, un modèle hybride qui conjugue performance et ergonomie tandis que le fabricant sud-coréen a annoncé la sortie d'un produit alliant connectique et puissance de calcul. La tablette PC a-t-elle trouvé son modèle de développement pour débarquer dans les PME ?

Lenovo : l'hybride... sinon rien !
Le constructeur chinois Lenovo annonçait il y a quelques semaines qu'il ne croyait pas à l'avenir des tablettes PC sur le marché des entreprises, son « terrain de chasse » privilégié. Principale cause de ce désaveu : l'absence de clavier physique, selon les clients sondés par le fabricant. En lançant bientôt sa tablette PC hybride ThinkPad X201 dotée d'un clavier physique, Lenovo a donc en partie résolu l'un des défauts du terminal tactile ultraportable... Mais c'est surtout les caractéristiques « hybrides » du produit qui en font le principal intérêt pour les professionnels mobiles, qui par définition, exigent performance et ergonomie.

ThinkPad X201 Tablet : un compromis technologique
Ce modèle compact, avec écran multipoint tactile rotatif 12 pouces pèse plus lourd qu'une tablette tactile classique, mais à dessein. Car il embarque les ingrédients d'un usage bureautique optimal : tournant sous processeur Core i7 qui gère le multitâche et supporte la création numérique sans effort, cette tablette PC dispose de 8 Go de mémoire et jusqu'à 500 Go de mémoire sur disque dur. Tout en soignant la connectivité en intégrant un modem 3G. Pour Lenovo, l'objectif est donc d'exploiter au maximum le gain ergonomique du format « tablette » et la richesse applicative d'un PC.

Samsung : une tablette PC... pour remplacer le PC ?
Samsung vient quant à lui d'annoncer la sortie au second trimestre 2010 d'une tablette PC plutôt ambitieuse : l'objectif est d'en faire un terminal à part entière, et non une solution d'appoint pour l'utilisateur mobile. Comment réaliser cette exploit ? En disposant d'une bonne puissance de calcul, calquée sur le nouveau modèle de Lenovo. Avec donc, des performances stables capables « d'absorber » l'exécution simultanée de programmes.

Deuxième atout revendiqué : la connectivité, comme l'assure Philip Newton le directeur de la division Samsung IT. Une offre « grand public » qui compte tenu de sa polyvalence et de son statut hybride, englobe aussi le marché des professionnels. Reste à connaître les détails de cette offre, dont les contours sont encore flous... Mais l'idée de l'hybride poursuit en tous cas son chemin sur le marché des tablettes pour les pros.