La 4G dans l'entreprise : révolution à venir pour les professionnels mobiles

La 4G dans l'entreprise : révolution à venir pour les professionnels mobiles
Alors qu'Alcatel vient de créer un module permettant aux opérateurs mobiles de mettre en place les réseaux de 4e génération avec la norme LTE, l'horizon s'élargit pour les professionnels nomades. LTE, comprenez « Long Term Evolution » est désormais le rival désigné du WiMax pour l'obtention de la norme 4G très-haut débit qui bouleversera l'usage professionnel des Smartphones et laptops. Les champs d'applications de LTE pour les professionnels mobiles sont en effets très prometteurs : VoIP (ex : vidéo-conférence) hautement performante, transferts de très gros fichiers, applications sur bases de données très lourdes, back-up pour les solutions hébergées en mode SaaS, etc.

4G LTE ou WiMax : la guerre du très haut-débit
La 4G et ses perspectives alléchantes pour les professionnels, ce n'est plus qu'une question de temps. Sur le ring pour l'obtention de la 4e norme qui sera adoptée par les opérateurs de téléphonie mobile, deux candidats : WiMax et LTE. Cette dernière vient d'être promue par Alcatel qui a créé un module radio permettant aux opérateurs de mixer les accès radios 2G, 3G... Et LTE. Plusieurs équipementiers (ex : Nokia, Siemens, etc) et opérateurs télécoms (Orange, Vodaphone, etc.) planchent déjà sur le développement du réseau mobile basée sur la norme LTE.

Haut-débit proche de la fibre optique
Ce qui va changer à l'horizon 2012 pour l'utilisateur de terminaux mobiles si la norme 4G LTE est standardisée : le débit bien sûr. Avec un débit théorique descendant de plus de 320 Mbits/sec et ascendant de 170 Mbits, ce sont des performances proches de la fibre optique en configuration fixe. Dans la réalité, les opérateurs chercheront d'abord à faire passer les débits au-dessus de la barre des 40 Mbits. C'est déjà 6 fois plus que les débits atteints par la norme 3G+.

Il reste cependant quelques points à régler : comme le partage de la bande passante par les utilisateurs de terminaux mobiles se situant dans la même zone. Reste aussi à développer l'infrastructure de ce réseau et donc la couverture géographique, deux questions toujours en suspens.

Que faire de ce très haut-débit ? Un champ d'applications pour les usagers mobiles bien sûr : téléchargement accéléré de vidéos haute-définition, jeux vidéos en ligne. Pour les professionnels, la norme 4G LTE ouvre des perspectives alléchantes en matière de productivité en contexte mobile.

Les perspectives de la 4G LTE pour les pros
Côté mobilité et usages professionnels, La 4G LTE se situe a priori dans une autre catégorie. Premier champ d'application : la VoIP et ses avatars comme la visioconférence. Le débit promis par cette nouvelle norme réglerait les problèmes de temps de latence qu'on observe par exemple avec la 3G et qui peut pénaliser la voix sur IP. C'est un atout supplémentaire pour la visioconférence donc, mais aussi pour la panoplie des offres utilisant cette technologie, à l'heure où la téléphonie mobile par voix sur IP se développe en France.

Applications collaboratives, partages de gros fichiers
Intégrée à l'ordinateur portable, la future « carte » 4G devrait améliorer considérablement le potentiel des applications collaboratives, notamment en matière de partages de gros fichiers et de travail sur bases de données. La 4G est donc aussi une aubaine pour le développement des logiciels en mode SaaS, par nature dépendants d'internet. En configuration « fixe », les professionnels recourant justement aux logiciels hébergés, et soucieux de la continuité de leur travail, pourrait trouver la parade aux coupures internet avec cette norme de 4e génération.

Une panoplie d'offres en perspectives pour les pros, mais qui prendra encore un peu de temps à arriver sur le marché.

Crédit photo : Dreamstime